L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

85 établissements médico sociaux de la métropole de Lyon ont fait l'objet d'un dépistage

Communiqué de presse
Visuel
Depuis le 14 avril, la campagne de dépistage auprès des résidents et du personnel des EHPAD du territoire a été lancée.
Corps de texte

Des établissements avaient été identifiés comme prioritaires dans la démarche compte-tenu de leur situation épidémiologique. En effet, la programmation des dépistages a été établie dans les établissements ayant signalé au moins un cas confirmé de Covid parmi le personnel ou les résidents, soit près de 80 EHPAD dans la Métropole.

A ce jour, le dépistage a été mené dans 85 établissements d’hébergement pour personnes âgées, ce sont ainsi 3 364 résidents et 2 154 membres de personnel qui ont été dépistés.

Cette stratégie est pilotée par l'Agence régionale de santé, en concertation avec la Métropole de Lyon s’agissant de structures sous compétence conjointe, et mise en oeuvre avec le concours des laboratoires habilités et des professionnels des établissements concernés. La Métropole se place en tant qu’organisme facilitateur dans la priorisation des EHPAD à dépister et dans l’accompagnement de l’élaboration des modes opératoires, toujours aux côtés de l’ARS.

Dans chaque établissement, sous réserve de l’accord de la direction et aussi des résidents et membres de personnel d’être dépistés, les prélèvements ont été réalisés soit par l’équipe médicale de l’établissement, soit par le laboratoire préleveur affilié à celui ci.
Les pompiers du SDMIS ont également été mobilisés pour renforcer les équipes de prélèvement.
La mobilisation et l’engagement de tous les acteurs a permis l’organisation des dépistages dans les meilleures conditions.

D’après les premiers résultats, 20,7% des résidents ont été confirmés positifs au Covid 19 et 10,9% des membres du personnel. Une fois les résultats connus, les établissements ont pu construire un plan d'actions adapté et mettre en place les mesures de gestion nécessaires afin de contenir, autant que possible, la propagation du virus dans la structure.

Cette stratégie de dépistage est mise en oeuvre de manière graduée en fonction des situations épidémiques connues à ce jour. L’opportunité d’inscrire des établissements dans une campagne de dépistage massive est réévaluée régulièrement, en lien avec l’ARS, la Métropole et les équipes de direction et médicales des établissements.