Auvergne-Rhône-Alpes

Accueil

Article
Un système de santé de qualité est un système où l’information circule bien : entre les professionnels de santé, entre les professionnels et les patients.
Corps de texte

L’Agence Régionale de Santé fait partie et anime le comité de pilotage des SI de Santé, dans lequel sont représentés :

  • le Collectif Inter-Associatif Sur la Santé Auvergne-Rhône-Alpes (CISS-ARA) l’Assurance Maladie
  • les Conseils Départementaux partenaires
  • les Ordres Régionaux des médecins Auvergne et Rhône-Alpes
  • les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) infirmiers, médecins, pharmaciens

Il s’agit de la maîtrise d’ouvrage stratégique des SI de Santé régionaux, couvrant le champ politique, stratégique et financier.
Les Groupements de Coopération Sanitaire (GCS) e-santé SIMPA et SISRA, assurent la maîtrise d’ouvrage déléguée, et couvrent le champ fonctionnel, organisationnel, opérationnel. 

Comité d'éthique sur les SI de Santé

Un comité d'éthique sur les SI de Santé a été créé en 2015, sous l'impulsion de l'Ordre des Médecins et dans le cadre du COPIL SI de Santé.
Ce comité a pour objet d'aider, par son action de conseil, de réflexion et de pédagogie, tout demandeur qualifié notamment à propos d'une question d'éthique en rapport avec l’échange numérique des informations en santé, leur conservation, leur protection et leur utilisation.
Vous trouverez ci-contre les statuts, le réglement intérieur et un avis définitif du Comité d'Éthique.

Contactez par mail   le service "innovation en santé" de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes

 

Aller plus loin

Documents à télécharger

Définitions

La télésanté est l’utilisation de technologies numériques au bénéfice de pratiques tant médicales que médico-sociales, au service du bien-être d’une personne.
La télésanté ne dispose pas d’un cadre légal et réglementaire et regroupe de très diverses applications, sanitaires ou non.

La télémédecine est définie comme une forme de pratique médicale à distance rendue possible par les évolutions des technologies de santé et par un cadre réglementaire mis en place depuis la loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » de juillet 2009.