L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

COVID-19 en Auvergne-Rhône-Alpes

Communiqué de presse
Visuel
image CP
L’ARS confirme un deuxième cas au CH Annecy Genevois
Corps de texte

UN HOMME ET SA FEMME, POSITIFS AU COVID-19 AU CH ANNECY GENEVOIS

Le 1er  cas concerne un homme d’une soixantaine d’année ayant séjourné en Lombardie

Ce mercredi 26 février, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a tenu un point presse au sujet d’un patient confirmé positif au Covid-19 la veille. Ce patient, un homme d’une soixantaine d’année, a récemment séjourné en Lombardie pour raisons professionnelles, région où circule activement le virus actuellement. Il s’agit du 14e patient à avoir contracté le Covid-19 en France.
Dès la confirmation, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et Santé publique France (SPF) ont pu être en contact avec lui pour établir la liste des personnes avec qui il a été en contact proche durant les jours qui ont suivi le début de ses symptômes afin de prendre toutes les mesures possibles pour contenir les éventuelles transmissions du virus. Une liste d’environ 60 personnes, avec un niveau de risque plus ou moins élevé, a pu être transmise par ce patient.

18 cas confirmés de COVID19 en France donc 2 décès au 26 février 

Le 2e cas concerne sa femme, diagnostiquée positive ce mercredi 26 février

L'ARS confirme ce jour que l'épouse du patient a également été prise en charge au centre hospitalier d'Annecy après confirmation ce mercredi 26 février dans la soirée de résultats positifs attestant la présence du virus Covid-19. Il s’agit du 18e cas en France.
L'état de santé de la patiente, comme celle de son mari, n'inspire pas d'inquiétude. De la même manière que pour son époux, l’ARS et SPF vont établir avec elle la liste de toutes les personnes qui ont été en contact rapproché avec elle depuis qu’elle est symptomatique.

MESURES DE GESTION PRISES PAR L’ARS ET SPF

La recherche des sujets contacts proches avec les deux patients

Conformément au protocole rappelé hier en point presse, si les sujets contacts proches des deux patients présentent des symptômes de type fièvre, toux et difficultés respiratoires, des prélèvements oraux pharyngés sont alors effectués à des fins de détection d'une éventuelle présence du virus Covid 19.
En l’absence de signes clinique ou en cas de résultats négatifs, un isolement à domicile doit être observé pendant 14 jours. Dans ce cas, l'ARS appelle quotidiennement ces personnes pour suivre l'évolution éventuelle des signes cliniques.
 

Appelez le 15
SI VOUS REVENEZ D’UNE ZONE À RISQUE* OÙ CIRCULE LE VIRUS ET QUE VOUS AVEZ DE LA FIÈVRE OU UNE SENSATION DE FIÈVRE, DE LA TOUX OU DES DIFFICULTÉS RESPIRATOIRES.
 

Zones où circule le Covid-19  au 26 février 

  • Chine
  • singapour
  • corée du sud
  • IRAN
  • Italie : régions de lombardie et vénétie

UNE RÉUNION D’INFORMATION CE JOUR À LA BALME DE SILLINGY

Le couple actuellement hospitalisé réside dans la commune de la Balme de Sillingy près d’Annecy. À la demande du maire, une réunion publique d'information aura lieu aujourd'hui dans la commune à 18h30 à la salle G. Daviet en présence de M. Pierre Lambert, Préfet de Haute-Savoie, M. Luc Rollet, directeur de la délégation départementale de Haute-Savoie (ARS) et du Dr Ronnaux-Baron, médecin de santé publique (ARS).