L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

COVID-19 en Auvergne-Rhône-Alpes - Point de situation – Lundi 16 mars 2020 à 15h

Communiqué de presse
Visuel
Consultez le point de situation du COVID-19 du 16 mars 2020 en Auvergne-Rhône-Alpes.
Corps de texte

SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

617 cas diagnostiqués* COVID-19 ont été recensés aujourd’hui (523 hier /+94) en Auvergne-Rhône-Alpes et 20 décès (18 hier). La répartition par département est la suivante :

  • Ain : 59 (+7) cas positifs, dont 1 personne décédée
  • Allier : 5 (+1) cas positifs
  • Ardèche : 29 (+5) cas positifs
  • Cantal : 1 (+0) cas positif
  • Drôme : 69 (+23) cas positifs, dont 1 personne décédée
  • Haute-Loire : 7 (+0) cas positifs
  • Isère : 35 (+1) cas positifs, dont 1 personne décédée
  • Loire : 76 (+12) cas positifs dont 1 personne décédée
  • Puy-de-Dôme : 20 (+1) cas positifs
  • Rhône : 164 (+28) cas positifs dont 10 personnes décédées
  • Savoie : 26 cas (+4) cas positifs dont 1 personne décédée
  • Haute-Savoie : 126 (+11) cas positifs dont 5 personnes décédées

*Le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés par la réalisation de tests en laboratoire. Les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en Ehpad, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes.

RECOMMANDATIONS FACE AU COVID-19 : QUELLE CONDUITE Á TENIR ? 

En fonction des situations, chacun doit appliquer les recommandations suivantes :

  • Je n’ai pas été exposé au Covid-19 à ma connaissance : J’applique en permanence les gestes et comportements qui permettent de freiner l’épidémie. Je reste chez moi et je limite mes déplacements au maximum (courses, essence…) et j’évite tous les rassemblements. J’applique les gestes barrières : je me lave régulièrement les mains, je tousse et éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique et les jette immédiatement, je ne salue pas les autres par une poignée de main ou par une embrassade, je respecte une distance de 1 mètre avec toute autre personne.
  • J’ai été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 ou je vis avec un cas confirmé de Covid-19 : Je m’isole et je surveille mon état de santé.
    Je reste à mon domicile, je m’isole 2 semaines, je respecte scrupuleusement les gestes-barrières, je surveille ma température 2 fois par jour, je surveille l’apparition éventuelle de symptômes (toux, difficultés respiratoires, fièvre) et j’adopte le télétravail. Si des symptômes surviennent, je peux appeler mon médecin, mais je ne me déplace pas jusqu’à son cabinet, ni au laboratoire ni aux urgences.
  • J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin si besoin et ne me rends pas directement au cabinet, au laboratoire ou aux urgences ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15. 

LES GESTES BARRIÈRES RESTENT LES PLUS EFFICACES 

Pour limiter la circulation du virus et se protéger, les gestes barrières restent les plus efficaces :

  • se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon,
  • tousser ou éternuer dans son coude,
  • se moucher avec un mouchoir à usage unique qu’il faut mettre ensuite dans une poubelle,
  • éviter de se serrer la main et de se faire « la bise ».

Aller plus loin