Covid-19 et environnement

Article

La page Covid-19 et environnement regroupe l'ensemble des protocoles et décisions liées à la gestion de la crise sanitaire pour les piscines, la gestion des DASRI... Cette page est mise à jour régulièrement.

Dans le cadre la crise Covid-19, de nombreuses situations se présentent concernant l’élimination de déchets pouvant être contaminés par le virus, avec des précautions spécifiques à observer à chaque étape de leur élimination : tri, emballage, entreposage, collecte et élimination dans les filières des déchets d’activités de soins à risque infectieux (DASRI) ou des déchets ménagers.

Dans tous les cas, le droit commun s’applique – les filières DASRI sont très encadrées sur le plan réglementaire – avec toutefois de nombreuses dérogations et adaptations dans le contexte de la crise.

Concernant spécifiquement les centres de vaccination, une instruction ministérielle du 15 janvier 2021 précise les conditions d’élimination des DASRI conformément à la réglementation :

  • lorsque le centre est adossé à un établissement de santé, les DASRI liés à la vaccination rejoignent la filière de l’établissement de santé ;
  • lorsque le centre n’est pas adossé à un établissement de santé et qu’il est mis en place à l’initiative de l’Etat, une filière DASRI doit être mise en place à la charge de l’ARS ;
  • dans les autres cas, une filière DASRI doit être mise en place à la charge de l’entité à l’initiative du centre

Les piscines de plein air pour tout public et les piscines couvertes pour les publics prioritaires sont ouvertes depuis le 19 mai dans le respect des protocoles sanitaires.

Toutes les activités de piscine devraient pouvoir reprendre le 9 juin. > Consultez les consignes techniques pour la réouverture des piscines sur notre site internet  et l’agenda de réouverture.

Pour connaître les mesures sanitaires applicables, vous pouvez vous référer au éléments disponibles sur le site internet du ministère des sports :

  • Déclinaison des mesures sanitaires pour le sport à partir du 19/05/2021;
  • Fiche pratique pour un retour encadré du public dans les enceintes sportives;
  • Protocole sanitaire de reprise des activités physiques et sportives;
  • Protocole sanitaire lors d’événements sportifs se déroulant sur l’espace public. 

Une réouverture administrative des établissements thermaux est autorisée depuis le 19 mai, avec une jauge limitée à 50 % dans un premier temps.

Recommandations à destination des Établissements recevant du public (ERP)

Le 3 mai, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a réactualisé ses recommandations relatives à l’aération et la ventilation des établissements recevant du public (ERP).

L’aération et le renouvellement de l’air au sein des locaux est une des mesures extrinsèques majeures de la doctrine du HCSP. Ce dernier préconise la mise en place d’une stratégie environnementale de maîtrise de la qualité de l’air, et donne des indications d’aération selon les lieux concernés.

En particulier, le HCSP recommande d’effectuer une aération des espaces clos des ERP en présence des personnes et d’ouvrir les fenêtres au moins 5 minutes toutes les heures. 

Il est aussi nécessaire de s’assurer du bon fonctionnement et de l’entretien de la ventilation mécanique (VMC). Il ne faut pas utiliser de ventilateur, si le flux d’air est dirigé vers les personnes. Les systèmes de climatisation, dont la maintenance régulière doit être assurée, doivent éviter de générer des flux d’air vers les personnes.

Le HCSP recommande également de mesurer le taux de renouvellement d’air (concentration en dioxyde de carbone).

Les systèmes collectifs de brumisation d’eau sont destinés à différents usages tels que le divertissement, la lutte contre les effets de la chaleur via le rafraîchissement ou l'humidification de l'air. Au regard du contexte d’épidémie Covid-19, doivent être laissés à l’arrêt :

  • les systèmes collectifs de brumisation d’eau générant un flux ascendant depuis le sol ou un flux latéral
  • les systèmes alimentés par un autre réseau que le réseau de distribution d'eau destinée à la consommation humaine
  • les ventilateurs associés ou non à un système de brumisation si le flux d’air est dirigé vers les personnes

Pour la remise en route des système collectifs de brumisation d’eau, se référer à la fiche ci-dessous: 

 

9 juillet 2021 - Fiche Ministère des solidarités et de la santé :

 

Recommandations à destination du grand public

Fiche mise à jour au 9 juillet 2021 :

Les réseaux d’eau au sein des établissements accueillant du public (ERP) peuvent être non utilisés ou faiblement utilisés en raison des mesures prises pour réduire les contacts et les déplacements, ainsi que pendant la période estivale. Il convient pour la santé des usagers et du public accueillis dans ces établissements de s’assurer de l’absence de dégradation microbiologique de l’eau distribuée par le réseau intérieur, notamment par les légionelles, bactéries pathogènes pour l’Homme pour certaines d’entre elles. Les propriétaires et les gestionnaires des ERP doivent être vigilants lors de ces phase d’arrêt ou de faible utilisation et lors des phases de remise en service des réseaux, des équipements dits à risques (bains à remous, brumisateurs, fontaines décoratives…) et doivent procéder aux opérations d’entretien et de vérifications.

Pour maîtriser la qualité de l’eau distribuée au sein des bâtiments vis-à-vis du risque légionelles, il est recommandé que les propriétaires et les gestionnaires des ERP se réfèrent à la fiche ci-dessous.