COVID-19 : la vaccination des enfants de 5 à 11 ans

Actualité

Depuis le 22 décembre, la vaccination est étendue à l'ensemble des enfants de 5 à 11 ans et plus uniquement aux enfants à risque de formes graves ou vivant au sein du même foyer qu’une personne immunodéprimée.

Téléchargez les supports de communication sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans

Flyer d'information (ministère) :

Flyer à destination des personnes vulnérables

Affiche personnalisable (centre de vaccination pédiatrique le plus proche), version pdf ou word :

 Diplôme à remettre aux enfants vaccinés :

Depuis le 22 décembre 2021, tous les enfants à partir de 5 ans peuvent se faire vacciner contre le Covid-19. → Consultez l'avis de la HAS du 20 décembre 2021

Pour rappel, la vaccination des 12-17 ans est possible depuis le 15 juin.

Désormais, ce sont 5,7 millions d’enfants qui sont concernés par la vaccination contre le Covid en France.

  • Pour les enfants n’ayant pas eu le Covid-19, un schéma à deux doses du vaccin pédiatrique à 21 jours d’intervalle sera réalisé.
  • Pour les enfants ayant eu le Covid-19, un délai de 2 mois doit être respecté après l’infection et la vaccination. Une fois le délai de deux mois passé, une seule dose de vaccin sera proposée.

La vaccination pédiatrique peut être réalisée en centre de vaccination.
Consultez la liste des centres de vaccination* proposant la vaccination des enfants de 5 à 11 ans :

*Elle sera régulièrement mise à jour en fonction de l’offre vaccinale pédiatrique.

La vaccination peut être également réalisée en cabinet médical, infirmier ou dans les services de protection maternelle et infantile (PMI).

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans inclus nécessite le consentement d'une des deux parents. 

Afin de simplifier l’accès à la vaccination, il n'est pas nécessaire que l’enfant soit accompagné par l'un de ses parents. La personne qui l'accompagne doit pouvoir établir qu’elle détient l’accord d’un des parents et présenter un formulaire d’autorisation parentale dûment signé par l’un d'entre eux. Le formulaire doit être remis au personnel dans le lieu de vaccination.

Accédez au formulaire d'autorisation parentale (site du ministère)

Les professionnels de santé habilités à vacciner les enfants âgés de 5 à 11 ans sont :

  • les médecins ;
  • les infirmiers ;
  • Les professionnels des services de protection maternelle et infantile (PMI) ;
  • les sages-femmes ;
  • les chirurgiens-dentistes ;
  • les pharmaciens d'officine, de pharmacie mutualiste et de secours minières ;
  • les étudiants en santé, en centres et équipes mobiles.

> Consultez l'article 5 de l'arrêté modifié du 1er juin 2021 pour connaître les détails et conditions. 

Pour les enfants de 5 à 11 ans, un vaccin spécifique, le vaccin Comirnaty® Pfizer pédiatrique est utilisé.

Le vaccin Pfizer pédiatrique est un vaccin ARN messager dont la composition est identique à celle de l’adulte ; une dose de vaccin pédiatrique correspond à un tiers de la dose adulte.

Ce vaccin ne contient ni œuf, ni gélatine, ni latex, ni conservateur. Il n’y a ni métaux ni nanoparticules à l’intérieur.

Un TROD ou test sérologique rapide permet de savoir si une personne a déjà contracté le virus du Covid-19. Pour cela, il suffit de piquer le bout du doigt afin dy prélever une goutte de sang. Si le test est positif, cela signifie que l’organisme a déjà développé des anticorps et qu’une deuxième dose ne sera pas nécessaire.

Si le test est négatif, deux doses de vaccin, à trois semaines d’intervalle, seront nécessaires.

Les TROD sont disponibles dans les centres de la région.

Ils ne sont par contre pas recommandés sur les enfants immunodéprimés et ne sont pas obligatoires.

Aller plus loin

Quels sont les risques du Covid chez l’enfant ?

Les formes sévères de Covid-19 existent chez les enfants même s’ils sont moins touchés que les adultes.

Parmi ces formes sévères, le syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) est une maladie de l’enfant apparue dans le contexte épidémique de l’infection à SARS-CoV-2. Il s'agit d'une pathologie rare et sévère : fin 2021, 702 cas ont été recensés en France, dont 1 décès. Dans 2/3 des cas, ces enfants ont dû être hospitalisés en soins intensifs ou en réanimation du fait d’une atteinte cardiaque grave. C’est dans la classe d’âge des 5-11 ans que le nombre de cas est le plus élevé. Les données disponibles suggèrent fortement que la vaccination contre le SARS-CoV-2 offre une protection contre les syndromes inflammatoires multi-systémiques pédiatriques. Plus de 80 % des enfants hospitalisés étaient en bonne santé. La survenue de cas nécessitant une hospitalisation n’était pas toujours liée à leurs antécédents médicaux.

Les décès sont très rares mais peuvent également survenir chez les enfants : au 31 octobre, 12 enfants de 0 à 10 ans sont morts avec un Covid-19 depuis le début de la pandémie, dont trois décès  directement attribuables au Covid-19. C’est un petit nombre de décès mais c’est toujours trop quand on peut les éviter.