L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

COVID-19 – Mise en œuvre de la campagne de dépistage dans les établissements médico-sociaux de la Haute-Savoie

Communiqué de presse
Visuel
Mise en œuvre de la campagne de dépistage dans les établissements médico-sociaux de la Haute-Savoie.
Corps de texte

La campagne de dépistage annoncée le 6 avril par le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, se déploie dans les établissements médico-sociaux (EMS) de la Haute-Savoie et plus particulièrement dans les EHPAD. Sous l’égide de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, avec le concours du Département de la Haute-Savoie puisqu’il s’agit de structures sous compétence conjointe, 13 établissements du département ont bénéficié de ces dépistages et une dizaine d’autres sont en cours depuis le début de cette semaine.

Pilotée par l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de la Haute-Savoie, la mise en œuvre sur le territoire a été confiée aux deux établissements supports des Groupements hospitaliers de territoires du département.

La mise en œuvre de cette importante campagne de dépistage a été confiée aux deux centres hospitaliers supports des deux GHT, le CH Annecy Genevois (CHANGE) et le CH Alpes Léman (CHAL), tous deux disposant par ailleurs d’un laboratoire permettant la réalisation des diagnostics de tests.

Ils organisent les prélèvements et analyses sur leur territoire respectif, à l’appui d’équipes pluridisciplinaires associant des professionnels du Département, du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) et du SAMU, en lien si besoin avec les laboratoires privés. Ils définissent, de manière collégiale, la liste des EHPAD prioritaires conformément aux critères définis dans la procédure régionale de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. Ils assurent le contact avec les établissements pour l’organisation des prélèvements.

Leurs propositions, tant sur l’organisation que sur le ciblage des établissements, font l’objet d’un échange avec les autres partenaires et notamment le Département, la Préfecture, le conseil départemental de l’ordre des médecins, le SAMU.

66 établissements pour personnes âgées dépendantes concernés, 13 dépistés à ce jour

Débutée le 14 avril, la campagne de dépistage a d’ores et déjà été menée au sein de 13 EHPAD et a représenté
273 prélèvements auprès des résidents et 711 prélèvements auprès des professionnels.

Concernant les résultats, ils montrent que 86 résidents sont positifs au Covid-19 (soit 31,5% des résidents testés) et 57 membre des personnels sont positifs au Covid-19 (soit 8% des personnels testés).

Dans ces établissements, toutes les mesures possibles d’isolement, de création d’unité dédiée aux malades du Covid-19, de renforcement des mesures d’hygiène et encore d’éviction du personnel avec renfort éventuels extérieurs, sont mises en œuvres avec l’appui de l’ARS et du Département notamment. Les équipes mobiles d’hygiènes des hôpitaux du territoire sont mobilisées à la demande des établissements.

L'ensemble des 66 EHPAD du département devrait avoir bénéficié de cette campagne d’ici mi-mai.

D'autres établissements médico-sociaux accueillant des personnes en situation de handicap, les centre d'hébergement et de réinsertion sociale ou des centres pénitentiaires par exemple, pourront être intégrés à la programmation en fonction des situations épidémique de ces structures.

Une démarche collaborative entre les différents acteurs concernés

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, qui a déterminé la stratégie régionale, pilote sa mise en œuvre sur le terrain, en lien avec les partenaires.

Le Département de la Haute-Savoie a renforcé les équipes en charge des prélèvements en mettant à disposition des médecins et infirmiers.

La Préfecture se tient prête à affecter des équipes des personnels de la sécurité civile sachant que le Service départemental d’incendie et de secours est également mobilisé pour soutenir le dispositif.

Enfin, les équipes du SAMU sont intervenues dès la première semaine sur un établissement avec un dispositif mobile de dépistage démontable en extérieur qui a montré de nombreux avantage : mise en place en 30 minutes et pas de nécessité de désinfection des locaux notamment.