Covid-19 : opération de dépistage préventif à Valserhône

Communiqué de presse
Visuel
Depuis plusieurs semaines, il est constaté une recrudescence des contaminations à la Covid-19 sur le territoire bellegardien : le taux de positivité est de 23,2 %, contre 10,1 % dans l’ensemble du département de l’Ain ; le taux d’incidence, de 225 / 100 000 sur l’ensemble du département, atteint 660 / 100 000 sur la communauté de communes du Pays Bellegardien.
Corps de texte

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, en lien avec la préfecture de l’Ain et avec le soutien de la ville de Valserhône, organise donc une opération de dépistage préventif et gratuit les mercredi 10 et vendredi 12 février prochains.

Une telle opération vise à diagnostiquer des personnes qui seraient atteintes de la Covid-19 et qui, présentant peu ou pas de symptômes, l’ignoreraient. En les identifiant, ces dépistages de grande ampleur permettent de casser les chaînes de transmission. En moyenne, en effet, près de la moitié de personnes pour lesquelles un test RT-PCR s’avère positif ne présentent aucun symptôme alors qu’elles sont susceptibles de transmettre la Covid-19 à leurs contacts proches. Dans un contexte de mutation du virus, cette campagne de tests a également pour objectif de détecter la circulation éventuelle de variants

Cette opération est organisée avec le soutien actif de la Croix Blanche et de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Usses-Vaserhône.

Ce dépistage sera destiné prioritairement aux personnes entre 20 et 50 ans, tranche d’âge la plus touchée par les contaminations actuellement dans ce secteur. Il sera accessible gratuitement et sans rendez-vous, sur la base du volontariat.

Le dépistage aura lieu :

Mercredi 10 février 2021 de 12 h 00 à 17 h 00
et vendredi 12 février 2021 de 12 h 00 à 17 h 00

Au centre Jean Marinet à Valserhône

Pascaline Boulay, sous-préfète des arrondissements de Gex et de Nantua, sera présente pour un point presse aux côtés de Catherine Malbos, déléguée territoriale l’ARS, de Régis Petit, maire de Valerhône, et du docteur Françoise Guillemot, présidente de la CPTS Usses – Valserhône, mercredi 10 février à 13h30.

Cette campagne de dépistage sera menée dans le respect des gestes barrières ; les personnes qui se présenteront devront porter un masque et être munies de leur carte vitale, de leur carte d’identité et d’un stylo. Les mineurs devront venir accompagnés d’un de leurs parents ou détenir une autorisation parentale sur « papier libre ».

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, la préfecture de l’Ain et la Ville de Valserhône encouragent fortement les habitants à participer à ce dépistage gratuit qui vise à contenir la propagation du virus dans le département.

Pour rappel, toutes les personnes qui souhaitent être dépistées peuvent également consulter les points de dépistage accessibles près de chez eux sur le site internet du ministère des solidarités et de la santé.

Le strict respect des gestes barrières est plus que jamais indispensable afin de lutter contre la propagation du virus, et devant le risque de contagion plus important des variants récemment identifiés :

  • Porter un masque chirurgical ou en tissu de catégorie 1 quand la distance de 2 mètres ne peut pas être respectée,
  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres,
  • Aérer les pièces le plus souvent possible, au minimum quelques minutes toutes les heures,
  • Se laver les mains très régulièrement ou les désinfecter au gel hydroalcoolique,
  • Tousser ou éternuer dans son coude,
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter à la poubelle,
  • Ne pas se toucher le visage, 
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

* Le taux d’incidence est le nombre de cas rapporté au nombre d’habitants ; le taux de positivité est le nombre de tests positifs divisé par le nombre total de tests effectués.