Covid-19 : point de situation en Haute-Loire

Communiqué de presse
Visuel
Point de situation Covid-19 – Rappel des mesures barrières à respecter en EHPAD – Bars / Restaurants et rassemblements familiaux
Corps de texte

Ces derniers jours, le taux d’incidence en Haute-Loire a fortement augmenté. Ce jeudi 8 octobre, il était de 180 pour 100 000 habitants.
Le virus circule sur l’ensemble du département et plus particulièrement dans le nord-est du département, sur l’axe entre le Puy-en-Velay et Saint-Étienne.

Cette augmentation du taux, du point de vue statistique, est pour partie imputable aux dépistages importants organisés la semaine dernière, suite à deux clusters en EHPAD.
Dans ces deux structures, suite aux dépistages, ce sont au total près d’une vingtaine de membres du personnel et une soixantaine de résidents qui ont été confirmés positifs à la Covid. La majorité d’entre eux présente peu de symptômes. Toutefois, deux personnes sont actuellement hospitalisées et l’état de santé des résidents fait l’objet d’un suivi renforcé.

Ces deux nouveaux clusters ayant été identifiés récemment, le Préfet et l’Agence régionale de santé (ARS) en appellent à la vigilance et à la responsabilité des visiteurs des personnes qui résident en EHPAD, qui sont particulièrement vulnérables face au virus. En conséquence, le Préfet et l’ARS demandent que les mesures barrières soient strictement respectées, et en particulier le port du masque, le lavage régulier des mains et la distanciation physique. Pour mémoire, les visites en EHPAD sont limitées à 2 personnes pour chacune d’entre elles.

Chaque directeur de structure dispose par ailleurs de la possibilité d’adopter des mesures supplémentaires.
Ces efforts collectifs doivent permettre d’éviter d’adopter des mesures similaires à celles prises en mars dernier, ayant conduit à ce que les résidents soient privés de la visite de leurs proches.

De même, les comportements responsables doivent perdurer dans les bars et restaurants, où la distanciation physique doit être maintenue malgré la disparition progressive des terrasses en automne.

Enfin, il convient également d’observer une vigilance particulière quant à l’application des gestes barrières lors des rassemblements familiaux, qui sont à l’origine de la majorité des cas groupés identifiés sur le département.

 

Aller plus loin