Covid-19 : Primo-vaccination, schéma vaccinal & rappel vaccinal : Où en est la région Auvergne-Rhône-Alpes et quelle est l'offre vaccinale aujourd'hui ?

Communiqué de presse

Alors que M. Olivier Véran, ministre de la santé et des solidarités a annoncé l’ouverture du rappel vaccinal à toutes les personnes de 18 ans et plus à compter de ce samedi 27 novembre, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes fait le point sur la situation dans la région concernant la Covid-19 et l’offre vaccinale pour les prochaines semaines.

UNE 5E VAGUE DE COVID-19 CONFIRMÉE

Avec un taux d’incidence de 217 contaminations pour 100 000 habitants pour la dernière semaine glissante (15 au 21 nov. 2021), la région Auvergne-Rhône-Alpes connaît, comme les autres régions, une augmentation de la circulation de la Covid-19 et ce, dans tous les départements.

L’Ardèche présente le taux d’incidence le plus élevé avec un taux de 394/100 000 habitants et le département du Cantal présente le taux le plus bas avec 105/100 000 habitants.

La vaccination, associée au maintien des gestes barrières, reste la mesure la plus efficace aujourd’hui pour freiner l’épidémie et éviter qu’elle ne puisse de nouveau impacter le système hospitalier.

En effet, comme lors de précédentes vagues, l’enjeu est de préserver l’hôpital et particulièrement les lits de soins critiques (surveillance continue, soins intensifs et service de réanimation) pour permettre à des patients atteints de Covid grave ou d’autres pathologies, d’être pris en charge dans les meilleures conditions et les meilleurs délais.

C’est pourquoi, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes poursuit l’accompagnement des acteurs qui prennent en charge la vaccination sur le terrain afin de permettre aux personnes éligibles de pouvoir bénéficier d’une dose de rappel dans les prochaines semaines et à toutes celles qui n’ont pas encore leur schéma vaccinal complet de l’avoir rapidement.

ENCORE 685 000 PERSONNES NON VACCINÉES DANS LA RÉGION

La couverture vaccinale des personnes de 12 ans et plus, vaccinées avec un moins une dose est de 90 % en Auvergne-Rhône-Alpes. Celle des 12 ans et plus complètement vaccinées est de 88,4% (schéma vaccinal initial, sans dose de rappel à ce stade). Il y a encore près de 685 000 personnes qui ne sont pas du tout vaccinées. Le taux de rappel vaccinal pour les personnes de 65 ans et plus est de 73,5% dans la région. L’ARS appelle toutes les personnes qui n’ont pas encore reçu de première injection à se faire vacciner.

114 CENTRES DE VACCINATIONS OUVERTS EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES AVEC DES CAPACITÉS QUI VONT PROGRESSIVEMENT AUGMENTER

Le maillage des centres de vaccination est établi par l’Agence, en concertation avec les préfectures et les élus locaux. Il vise à garantir l’accessibilité à la vaccination partout dans la région.

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte aujourd’hui 114 centres de vaccination représentant un maillage serré sur tout le territoire : 

Dans le cadre de l’élargissement de la campagne de rappel annoncée ce jour par Olivier Véran, ces centres de vaccination vont augmenter leur capacité actuelle de prise en charge de manière progressive par l’ajout du nombre de lignes vaccinales, l’élargissement du nombre jours d’ouverture (y compris les week-ends) et des amplitudes horaires. Au cas par cas, des centres pourraient également rouvrir en fonction du besoin. Par ailleurs, des opérations ponctuelles ou des barnums pourront être mis en place, dans des centres commerciaux par exemple.

PLUS DE 7 000 PROFESSIONNELS DE VILLE CONTRIBUENT À LA VACCINATION

Les professionnels de santé en ville contribuent aussi fortement à la vaccination. Avec une activité qui s’est développée depuis l’été, disposant désormais des vaccins à ARN Messager (Pfizer et Moderna), ils réalisent aujourd’hui près de 37% des vaccinations contre la Covid-19. Cela représente près de 70 000 injections chaque semaine. Les pharmaciens réalisent les deux-tiers de ces vaccinations en ville.

Il est conseillé de se rapprocher de son professionnel de proximité pour connaître ses modalités d’organisation de la vaccination.

POURSUITE DES OPÉRATIONS « ALLER-VERS » POUR ALLER AU PLUS PRÈS DES PERSONNES ISOLÉES OU ELOIGNÉES DE LA SANTÉ

Les unités mobiles poursuivent leurs actions dans des lieux plus isolés et des opérations ponctuelles continuent d’être régulièrement organisées pour faciliter encore l’accès à la vaccination du plus grand nombre.

Pour connaître les opérations d’ores et déjà programmées ces prochains jours, consulter la page dédiée sur le site internet de l’ARS (en cours d'actualisation).

LES GESTES BARRIÈRES, ENCORE ET TOUJOURS

Les gestes barrières, avec le temps, ont tendance à être abandonnés ou moins bien appliqués.

Or ils sont indispensables, particulièrement durant l’hiver durant lequel les contaminations (grippe, rhumes, gastro entérites, bronchiolites, etc.) sont beaucoup plus fréquentes et avec des formes graves possibles chez des personnes fragiles.

Que ce soit pour soi, pour les autres, il faut continuer à se laver très régulièrement les mains, à éternuer dans son coude, à porter un masque en présence d’autres personnes, à ne pas se faire d’embrassade et à aérer les pièces le plus souvent possible, au minimum quelques minutes toutes les heures.

Chacun de nous a un rôle à jouer pour limiter l’impact de cette 5e vague.