L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

COVID-19 - Un car immobilisé à Lyon Perrache pour suspicion de Coronavirus

Communiqué de presse
Visuel
image CP
L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes confirme que les résultats du test réalisé ce jour sur le chauffeur sont négatifs.
Corps de texte

Ce lundi 24 février matin, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a été informée du contrôle, par la police aux frontières, d’un car provenant d’Italie et étant passé par Milan avec à son bord, 36 personnes dont un chauffeur qui présentait des symptômes grippaux. Ce chauffeur avait été préalablement classé « cas possible » par le Samu du Rhône.
Depuis ce dimanche 23 février, la Lombardie*, dont Milan est la préfecture, est une région nouvellement intégrée dans les zones mondiales où circule activement le nouveau Coronavirus « Covid-19 » et pour lesquelles certaines mesures de précaution s’appliquent.
L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et la cellule régionale de Santé publique France (SPF) ont donc mené les investigations sur place afin de déterminer le niveau de risque de présence du Coronavirus et des mesures à prendre.

Investigation par l’ARS Auvergne-Rhone-Alpes et Santé publique France

Le trajet du car et les passagers qui ont voyagé entre Sienne et Clermont-Ferrand

Le car, parti de Sienne, avait comme destination finale Clermont-Ferrand. Sur son trajet, il s’est notamment arrêté à Milan avant d’arriver à Lyon Perrache où le car a été stoppé.
Au total, 77 personnes ont voyagé dans ce car pour tout ou partie du trajet qui comportait une dizaine d’étapes. L’ARS a pu disposer de la liste complète ainsi que des coordonnées de chacun des passagers qu’elle pouvait ainsi recontacter en cas de nécessité.

Au 24/02, les zones ou circulent activement le virus dans le monde sont :
- Chine
- Singapour
- Corée du sud
- Italie : régions de Lombardie et de Vénétie.

Au total 36 personnes présentes à Lyon Perrache ont été interrogées

Un médecin de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et 4 épidémiologistes de la cellule régionale de Santé publique France (SPF) se sont rendus sur place pour interroger les 36 passagers et chauffeurs du car conformément aux procédures en vigueur : questionnaire élaboré par SPF pour évaluer les risques de Coronavirus, permettant de préciser le parcours de chacun et leur état de santé général.
Aucun des passagers ne présentait de symptôme. Le chauffeur, quant à lui, avait été pris en charge au sein des Hospices civils de Lyon pour la réalisation d’un test Covid-19.
Les résultats communiqués ce soir par le Centre national de référence sont négatifs.

Recommandations données aux passagers

En fin de matinée, tous les passagers avaient pu regagner leur domicile ou lieu d’hébergement à Lyon.
Pour ceux qui ont séjourné à Milan, les recommandations en vigueur leur ont été trans-mises : surveillance de leur température 2 fois par jour ; port d’un masque chirurgical en présence de leur entourage et en dehors du domicile ; réduction des activités non indis-pensables dans les lieux collectifs et de la fréquentation de lieux où se trouvent des per-sonnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements d’hébergement pour personnes âgées…) ; lavage régulier des mains.

Il leur a été enfin rappelé qu’en cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer, il était nécessaire de contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant leur voyage et de ne pas se rendre directement chez un médecin ou à l’hôpital.

Pour toute question relative au Coronavirus, le numéro vert national est disponible :
0 800 130 000 (tous les jours de 9h à 19h).
Le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes propose une page d’information sur le Coronavirus, liée aux informations nationales qui sont quotidiennement mises à jour : www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr