Création de de 19 places en unité de vie protégée dans la Loire.

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social
Statut
En cours
Visuel
Appel à projet
Accroche
Création de 19 places d’hébergement permanent en unité de vie protégée pour personnes âgées dépendantes souffrant de la maladie d’Alzheimer et maladie apparentée sur la filière gérontologique de Roanne.
Corps de texte

Le projet concerne l’ouverture de 19 places d’hébergement permanent en unité de vie protégée pour personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans et souffrant de la maladie d’Alzheimer et maladie apparentée sur la filière gérontologique de Roanne.

Il s'agit de favoriser le maintien de l’autonomie sociale, physique et psychique et de garantir une prise en charge 24h sur 24. Pour cela, il conviendra de satisfaire aux objectifs décrits dans le cahier des charges.

Le projet de soins devra accorder une attention particulière :

  • à la prévention de la dénutrition,
  • au repérage et à la prise en charge de la douleur,
  • à la prévention et à la prise en charge des chutes,
  • au maintien ou à la réhabilitation des capacités fonctionnelles et cognitives.

Ces 19 places seront impérativement installées dans un EHPAD d’une capacité existante de 40 places minimum pour lesquelles il existe un financement « soins ».

La répartition des places à installer est la suivante : 1 unité de 12 places d’hébergement permanent en UVP impérativement groupées et 7 autres places d’hébergement permanent en UVP pouvant être implantées de manière indépendante.

Dans le cadre de cet appel à projet, deux situations sont possibles :

  • soit l’établissement candidat est déjà en capacité d’accueillir les résidents supplémentaires et devra préciser les locaux disponibles et leur intégration dans la vie de l’établissement,
  • soit des travaux sont nécessaires pour l’accueil de résidents supplémentaires en UVP et dans ce cas le promoteur devra indiquer les évolutions architecturales envisagées afin de pouvoir accueillir des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés.

Selon l’article L.313-1 du CASF, l’autorisation est accordée pour une durée de quinze ans. Le renouvellement, total ou partiel, est exclusivement subordonné aux résultats de l’évaluation externe.

Clôture de l'appel à projets : jeudi 7 janvier 2021.