L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Don du sang : appel à la mobilisation

Actualité
Date de publication
Visuel
Don du sang 2018
L’Établissement français du sang lance un appel national d’urgence : quatre semaines pour reconstituer les réserves avant les ponts de mai.
Corps de texte

10 000 dons de sang chaque jour pour répondre aux besoins des malades

La collecte de sang risque d’être fortement ralentie pour cause de vacances d’avril et de ponts de mai. Aussi l’Établissement français du sang (EFS) demande aux citoyens de se mobiliser massivement au cours des quatre prochaines semaines. Il s'agit de reconstituer les réserves.

Augmenter les réserves dès à présent pour couvrir les besoins des malades

Traditionnellement, les sites de prélèvements sont moins fréquentés au mois de mai. Cette année, la situation sera encore plus difficile, en particulier la deuxième semaine du mois de mai, qui risque ainsi d’être une « semaine blanche » pour la collecte.
Pour aborder cette période sensible et pouvoir répondre aux besoins des malades, l’EFS vise 100 000 poches en réserve début mai, alors que le niveau est actuellement de moins de 75 000 poches, en raison notamment de l’impact des conditions climatiques de ces dernières semaines.

Les donneurs doivent donc se mobiliser massivement pour anticiper et rattraper ce retard de 25 000 poches, dès aujourd’hui et dans les quatre semaines à venir.

Visuel de la campagne de l'EFS pour le don du sang : "Don du sang, maintenant c'est urgent"