Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes - Point de situation lundi 20 avril

Communiqué de presse
Visuel
Point de situation COVID-19 en Auvergne-Rhône-Alpes lundi 20 avril 2020.
Corps de texte

PRISE EN CHARGE HOSPITALIÈRE DES PATIENTS CONFIRMÉS COVID-19

D’après les données SIVIC et les remontées des établissements de santé ce jour :

  • 131 établissements de la région rapportent prendre ou avoir pris en charge des cas de Covid-19 dans leur établissement,
  • 2 936 (-47/hier) patients atteints de Covid-19 sont hospitalisés dans la région ce jour, dont 576 patients (+3/hier) soit 20 % sont en réanimation/soins intensifs.
  • un cumul de 1 062 décès hospitaliers de patients atteints de Covid-19 a été rapporté
    à ce jour dans la région.
  • 3 904 patients atteints de Covid-19 sont retournés à domicile au total.

Pour la journée du 20 avril, 88 nouvelles hospitalisations dans la région dont 21 nouvelles admissions en réanimation, 51 nouveaux décès et 71 retours à domicile ont été enregistrés.

Le nombre de patients actuellement hospitalisés reste stable et le nombre de personnes en réanimation est stable par rapport à hier. Il est observé une augmentation des décès signalés aujourd’hui, possiblement dû à un rattrapage des données du weekend ; cette tendance sera à confirmer.

VIGILANCE SUR LA CONSOMMATION DES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Il s’agit des plantes contenant des dérivés de l’acide salicylique (analogues de l’aspirine), telles que le saule, la reine des prés, le bouleau, le peuplier, la verge d’or, les polygalas mais aussi des plantes contenant d’autres anti-inflammatoires végétaux, telles que l’harpagophytum, les échinacées, le curcuma, la griffe du chat (appelée aussi liane du Pérou), les plantes des genres Boswellia et Commiphora (connues pour leurs gommes-oléorésines appelées respectivement « encens » et « myrrhe »).

Aussi, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande aux personnes consommant ces compléments alimentaires :

  • dans un but préventif, de suspendre immédiatement la consommation de compléments alimentaires contenant ces plantes dès l’apparition des premiers symptômes du Covid-19 ;
  • dans le contexte de pathologies inflammatoires chroniques, de discuter impérativement avec leur médecin de la pertinence de poursuivre ou non leur consommation.

ACCÈS AUX SOINS DURANT LA PÉRIODE DE CONFINEMENT

Le confinement ne doit pas conduire à renoncer aux soins.

Il est important que chacun puisse consulter son médecin, généraliste ou spécialiste, en fonction de ses besoins. Les professionnels de santé de ville et les hôpitaux publics et privés sont organisés pour permettre des soins en toute sécurité. Consultez les informations utiles pour vous permettre de poursuivre vos soins durant cette période sur le site de l’ARS.

POUR LIMITER LA CIRCULATION DU VIRUS ET SE PROTÉGER, LES GESTES BARRIÈRES RESTENT LES PLUS EFFICACES

  • Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon,
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter dans une poubelle ; se laver les mains ensuite,
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,
  • Respecter la distanciation sociale en conservant une distance de plus d’1 mètre,

L’ARS rappelle également que le respect du confinement est plus que jamais nécessaire. Restons mobilisés, restons chez soi.

Aller plus loin

Documents à télécharger