Plus de 3 300 médecins se sont portés volontaires pour vacciner leurs patients à risque avec le vaccin Astrazeneca

Communiqué de presse
Visuel

Depuis le 19 février, la vaccination est ouverte aux personnes de 50 à 64 ans à risque de forme grave, comme par exemple le diabète ou l’obésité. Ces personnes peuvent être vaccinées avec le vaccin AstraZeneca dans leurs structures de soins, notamment à l’hôpital. À compter de ce jeudi 25 février, elles pourront l’être directement chez les médecins généralistes et spécialistes libéraux en cabinet.

Corps de texte

Parmi les trois vaccins actuellement autorisés en France, AstraZeneca dispose de propriétés de transport et de conservation moins contraignantes que les autres rendant ainsi possible une administration par les médecins de ville.

L’ensemble des médecins généralistes et spécialistes libéraux peuvent s’inscrire dans la démarche.

A ce jour dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 3 300 médecins se sont déjà portés volontaires, pouvant ainsi proposer la vaccination à leurs patients à risque de forme grave du Covid-19.

 

Nombre de médecins

dont médecins généralistes

 

Nombre de médecins

dont médecins généralistes

Ain

210

208

Loire

275

270

Allier

132

127

Haute-Loire

85

85

Ardèche

131

131

Puy-de-Dôme

329

322

Cantal

77

76

Rhône

693

676

Drôme

234

228

Savoie

253

250

Isère

597

586

Haute-Savoie

335

328

Source : tableau d’appariement - Direction générale de la santé au 17 février 2021

 

Les médecins sont approvisionnés via leur pharmacie de référence de manière hebdomadaire.

Chaque médecin référencé disposera, pour la première livraison annoncée cette semaine, d’un flacon de 10 doses de vaccins, puis de 2 ou 3 flacons pour la livraison suivante en fonction de la consommation, permettant ainsi une organisation progressive de la vaccination en ville.

C’est ainsi à chaque médecin de proposer la vaccination aux patients de 50 à 64 ans au regard des comorbidités qu’ils présentent.

Dans le courant du mois de mars, le vaccin AstraZeneca sera accessible directement en pharmacie, pour toutes les personnes âgées de 50 à 64 ans, ainsi que chez un médecin, infirmier et tout autre professionnel de santé habilité à vacciner.

Pour rappel, conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé (HAS), la montée en puissance de la vaccination s’opère par étape, pour que la protection qu’offre la vaccination profite en priorité aux personnes qui en ont le plus besoin.

Au regard des informations disponibles sur chacun des vaccins, la HAS a par ailleurs formulé des avis qui ont conduit à proposer à chaque population ciblée le vaccin le mieux adapté à ses caractéristiques, et en particulier à son âge. Ainsi, dès que cela sera possible, la vaccination sera ouverte aux personnes ayant entre 65 et 74 ans inclus.

Toutes les personnes qui souhaitent être vaccinées pourront l’être, de manière progressive.

La vaccination demeure essentielle pour se protéger des formes graves du Covid-19

Il est important de rappeler que compte tenu de la circulation massive de la souche initiale de la Covid-19 comme de la variante anglaise, qui représente actuellement plus de 95 % des virus circulants, la vaccination demeure essentielle pour réduire la mortalité et les formes graves de la COVID-19.

Consultez toutes les informations disponibles sur la vaccination sur le site du ministère des solidarités et de la santé