Semaine européenne de la vaccination 2021 - "Prévenir, protéger, vacciner"

Communiqué de presse

La vaccination contre la Covid-19 reste l’actualité mais ne doit pas faire oublier l’importance des autres vaccinations pour préserver la santé de tous.

La vaccination contre la Covid-19 reste l’actualité mais ne doit pas faire oublier l’importance des autres vaccinations pour préserver la santé de tous, que ce soit les vaccinations du nourrisson, mais aussi la vaccination des personnes de moins de 40 ans avec 2 doses de vaccin ROR pour stopper les épidémies de rougeole, ou encore la nouvelle extension aux garçons de la vaccination contre le papillomavirus (HPV).

La Semaine Européenne de la Vaccination (SEV) est un moment fort de l'année autour de la vaccination, lors de cette semaine les acteurs de la vaccination mettent en place des actions spécifiques pour informer le grand public sur les avantages individuels et collectifs de la vaccination, et en particulier celle contre le papillomavirus étendue aux garçons. Par exemple, dans l’Ain, une action a été menée ce mardi après-midi à Nantua, où des tests de dépistage des maladies sexuellement transmissibles ont été proposés, avec la possibilité d’un rattrapage vaccinal corrélé au calendrier vaccinal, ainsi qu’une proposition de vaccination contre le HPV. Dans l’Isère, une campagne de promotion de la vaccination contre le HPV est diffusée via de multiples médias. Ou encore, dans le Puy-de-Dôme, où la vaccination est promue auprès des étudiants et étudiantes.

Par ailleurs, et en complément d’informations, Santé publique France vient de publier un bulletin régional présentant les données de couvertures vaccinales >> Consulter

Les principales nouveautés inscrites au calendrier des vaccinations 2021 sont :

  • L’extension de la vaccination contre le papillomavirus (HPV) aux garçons de 11 à 14 ans révolus avec un rattrapage vaccinal pour ceux âgés entre 15 et 19 ans révolus. Cette recommandation est applicable depuis le 1er janvier 2021. >> En savoir plus

  • L’invitation des professionnels de santé à vérifier systématiquement le statut vaccinal de leurs patients, afin d’effectuer, le cas échéant, un rattrapage vaccinal des vaccins qui n’auraient pas été réalisés lors des confinements successifs. Ce rattrapage cible en priorité les nourrissons et les personnes particulièrement fragiles pour lesquelles des recommandations spécifiques figurent dans le calendrier vaccinal : personnes avec maladies chroniques, immunodéprimées, personnes âgées, femmes enceintes, etc.

  • L’élargissement des recommandations de vaccination contre la grippe saisonnière qui incluent désormais, parmi les professionnels en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère, les personnels des services de secours et d’incendie (SDIS), les personnels des services d’aide à domicile (SAAD), et les aides à domicile (via les particuliers employeurs) pour les personnes âgées ou les personnes à risque de grippe sévère.

Comment s’informer et tout savoir sur les vaccinations ?

Vaccination info-service est le site de référence sur la vaccination, il donne des informations pratiques et scientifiquement validées pour répondre à de nombreuses questions.

Cette semaine permet de rappeler l’importance de faire le point sur sa vaccination. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 

Aller plus loin

Contact

Service presse de l'ARS : ars-ara-presse@ars.sante.fr