Situation sanitaire et vaccination en Haute-Loire

Communiqué de presse
Visuel

Point de situation au 23 avril

Corps de texte

Le taux d’incidence en Haute-Loire reste particulièrement élevé.

Au 21 avril, ce taux s’élève à 329 pour 100 000 habitants (moyenne nationale 349 pour 100 000 habitants). Chez les plus de 65 ans, ce taux est de 210 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité des tests réalisés est de 12% (11,4 % au niveau national).

La part du variant britannique est toujours largement majoritaire. Il a été détecté dans près de 87,3% des tests criblés, contre 3,1% pour les autres variants.

La circulation du virus de la COVID-19 est donc toujours très forte dans le département. De nombreuses situations nécessitent une hospitalisation.

89 personnes sont encore prises en charge dans les hôpitaux du département dont 9 en réanimation. Le public concerné est désormais plus jeune. Il s’agit majoritairement de personnes de moins de 60 ans.

Depuis le début de l’épidémie en mars 2020, 240 personnes sont décédées en milieu hospitalier en Haute-Loire.
Le respect des gestes barrière (distanciation, port du masque), des mesures de couvre-feu et de confinement est indispensable afin que la diffusion du virus soit contenue.

Point de situation sur la vaccination en Haute-Loire

Le rythme de la vaccination se maintient en Haute-Loire.

Au total, 73 965 injections ont été réalisées en Haute-Loire au 22 avril 2021 dont :

  • 51 144 primo-injections (cela correspondant à 22,47 % de la population départementale) ;
  • 22 821 deuxièmes doses (cela correspondant à 10,03 % de la population départementale).

Le SDIS 43, déjà engagé aux côtés des soignants impliqués dans les centres de vaccination, participe dès ce samedi à la campagne de vaccination des professionnels prioritaires de
plus de 55 ans.

Aller plus loin