Vaccination contre la COVID-19 : une deuxième dose de rappel recommandée pour toutes les personnes de plus de 60ans

Communiqué de presse
Vignette CP

Il est désormais recommandé à l’ensemble des personnes de plus de 60 ans d’effectuer un second rappel pour renforcer leur protection contre les formes graves de la maladie et prévenir les décès. L’administration de cette deuxième dose de rappel est particulièrement recommandée dans le contexte actuel de circulation active du virus.

Alors que Santé publique France indique dans son dernier bulletin épidémiologique que pour la période du 4 au 10 avril 2022, le Covid-19 continue de circuler de façon intense sur l’ensemble du territoire, en précisant que l’augmentation la plus importante des taux d’incidence et de positivité concerne les personnes de 60-79 ans, l’ARS et la Préfecture Auvergne-Rhône-Alpes rappellent que le deuxième rappel vaccinal est recommandé pour toutes les personnes de plus de 60 ans.

La circulation virale en augmentation en Auvergne-Rhône-Alpes

La circulation virale du Covid-19 reste épidémique dans l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes et poursuit son augmentation de +10% par rapport à la semaine précédente[1]. Le taux d’incidence est de 1 310/100 000 habitants pour la période du 9 au 15 avril, et actuellement, plus de 2 500 personnes sont toujours hospitalisées pour cause de Covid-19 dans la région, dont 127 en soins critiques et réanimation.

Une 2e dose de rappel recommandée pour les plus de 60 ans pour renforcer l’immunité

L’immunité conférée par le premier rappel diminuant progressivement au cours du temps, il est désormais recommandé à l’ensemble des personnes de plus de 60 ans d’effectuer un second rappel pour renforcer leur protection contre les formes graves de la maladie et prévenir les décès. L’administration de cette deuxième dose de rappel est particulièrement recommandée dans le contexte actuel de circulation active du virus.

Les personnes âgées de plus de 60 ans sont éligibles à un deuxième rappel vaccinal :

  • A partir de 3 mois après l’injection du premier rappel (ou une infection après 2 premières injections de vaccin) pour les personnes âgées de 80 ans et plus et pour les résidents en EHPAD et en Unité de soins longue durée.
  • A partir de 6 mois après l’injection du premier rappel (ou une infection) pour les personnes âgées de 60 à 79 ans.

Pour rappel, pour trouver un lieu de vaccination, il est recommandé de consulter le site www.sante.fr ; de s’adresser aux professionnels de proximité, notamment médecins, pharmaciens, ou encore de téléphoner au 0800 009 110 (Numéro vert national pour toutes questions sur la vaccination et prise de rendez-vous, 7 jours sur 7 de 6h à 19h.)

 

A noter qu’au 13 avril 2022, 10,1% des personnes âgées de 80 ans et plus ont reçu une deuxième dose de rappel en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les données de couvertures vaccinales par département, également accessibles depuis Géodes, sont les suivantes : Ain : 9% - Allier : 9.7% - Ardèche : 8.7% - Cantal : 8% - Drôme : 10% - Isère : 12.3% - Loire : 7.8% - Haute-Loire : 5.2% - Puy-de-Dôme : 9.9% - Rhône : 12.5% - Savoie : 9.6% - Haute-Savoie : 9 %

Même vaccinés, pour continuer à nous protéger et protéger les plus fragiles, maintenons les gestes barrières

Dans un contexte de circulation du virus, il est impératif de continuer à respecter scrupuleusement les gestes barrières, y compris lorsque l’on est vacciné :

  • Porter un masque dans les lieux où il demeure obligatoire (le port du masque demeure obligatoire dans l’ensemble des transports et pour les soignants, les patients et les visiteurs des lieux de santé et de soins notamment les hôpitaux, les pharmacies, ou encore les laboratoires de biologie médicale.

Par ailleurs, le port du masque demeure recommandé dans les lieux clos et dans les grands rassemblements pour les personnes fragiles du fait de leur âge ou de leurs pathologies),

  • Se laver régulièrement les mains,
  • Aérer fréquemment les pièces, si possible 10 minutes toutes les heures,
  • Éviter de se serrer la main, éviter les embrassades,
  • Tousser ou éternuer dans son coude,
  • Utiliser un mouchoir à usage unique.
Pour plus d'informations, consultez la rubrique "Campagne de rappel vaccinal"

Le rappel : pour qui et quand ? voir la description détaillée ci-dessous

Le rappel : pour qui et quand ?

12 à 17 ans inclus

J'ai reçu ma dernière injection il y a plus de 6 mois : première dose de rappel

Je vis ou suis en contact régulier avec une personne vulnérable ou immunodéprimée : première et deuxième doses de rappel (dès 6 mois après la première dose de rappel)

Je suis immunodéprimé : première et deuxième doses de rappel (dès 3 mois après la première dose de rappel).

18 à 59 ans inclus

J'ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois : première dose de rappel

Je vis ou suis en contact régulier avec une personne vulnérable ou immunodéprimée : première et deuxième doses de rappel (dès 6 mois après la première dose de rappel)

Je suis immunodéprimé : première et deuxième doses de rappel (dès 3 mois après la première dose de rappel).

Je suis enceinte (dès le premier trimestre de grossesse) : première et deuxième doses de rappel (dès 6 mois après la première dose de rappel)

Je suis à risque de forme grave de Covid-19 : première et deuxième doses de rappel (dès 6 mois après la première dose de rappel)

60 à 79 ans

Quelle que soit ma situation : première dose de rappel (dès 3 mois après la dernière injection du schéma de primo-vaccination) et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la première dose de rappel)

80 ans et plus

Quelle que soit ma situation : première dose de rappel (dès 3 mois après la dernière injection du schéma de primo-vaccination) et deuxième dose de rappel (dès 3 mois après la première dose de rappel)

Informations complémentaires

  • Le rappel vaccinal se fait avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le ou les vaccin(s) utilisé(s) précédemment.
    Pour les personnes de moins de 30 ans, le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé.
  • Les personnes ayant eu le Covid-19 moins de 3 mois après leur dernière injection sont éligibles au rappel dès 3 mois après leur infection.
  • Les personnes de 12 ans et plus éligibles au 1er rappel et ayant eu le Covid-19 plus de 3 mois après leur dernière injection n’ont pas besoin
    de recevoir une dose de rappel.
  • Les personnes de 12 ans et plus éligibles au 2e rappel et ayant eu le Covid-19 entre leur dernière injection (1er rappel) et la date prévue du
    2e rappel peuvent recevoir un 2e rappel, afin d’accroître leur protection, dès 3 mois après l’infection.
  • Pour les personnes éligibles à un 2e rappel six mois après le premier, en cas d’infection au Covid-19 survenue entre la dernière injection et
    la date prévue du rappel, le 2e rappel est recommandé dès trois mois après l’infection, en respectant un délai minimal de 6 mois après la
    dernière injection.
  • La vaccination est possible auprès de nombreux professionnels de santé (pharmaciens, médecins, infirmiers...), mais aussi en centres de
    vaccination, à domicile ou encore sur le lieu de soin des personnes. Pour trouver le lieu de vaccination le plus proche, rendez-vous sur
    www.sante.fr.
  • Pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal peut être exigé pour avoir un certificat de vaccination valide (il convient de se renseigner auprès du pays de destination).

Pour connaître la liste des situations particulières et toutes les modalités de vaccination, rendez-vous sur : www.solidarites-sante.gouv.fr/publics-prioritaires-vaccin-covid-19

Version au 25 juillet 2022


[1] Consulter le bulletin épidémiologique de la cellule Auvergne-Rhône-Alpes de Santé publique France.