L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

La santé mentale, un des 6 axes prioritaires du PRS

Actualité
Date de publication
Visuel
Santé mentale ARS SIMS
L’édition 2019 de la Semaine d’information sur la santé mentale aura lieu du 18 au 31 mars 2019 sur le thème « Santé mentale à l’ère du numérique". L'occasion pour l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes de mettre en exergue les actions mises en places pour prévenir les risques.
Corps de texte

Les personnes ayant des troubles psychiques sévères et persistants souffrent généralement d’un grand isolement et d’une perte de capacité à réaliser les actes de la vie quotidienne. L’enjeu est d’améliorer leurs conditions de vie, l’accès aux soins et l’inclusion sociale. Ce sont les objectifs de la feuille de route santé mentale et psychiatrie pour changer le regard sur ces maladies.

La santé mentale, un des 6 axes prioritaires du PRS

La prévention de la santé mentale est une priorité de santé publique de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes depuis de nombreuses années et le nouveau Schéma Régional de Santé 2018-2023 identifie la santé mentale comme l’un des 6 axes prioritaires.

L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes détermine et pilote le programme d’actions de prévention, aux cotés d'autres acteurs institutionnels ou associatifs. 

La santé mentale constitue une priorité pour l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. Dans la continuité du comité stratégique national de la santé mentale et de la psychiatrie lancé le 28 juin par la ministre des solidarités et de la santé, mais aussi pour répondre à la demande d’une meilleure articulation entre les acteurs régionaux au sein d’une instance régionale spécifique, la commission régionale santé mentale est en place en Auvergne-Rhône-Alpes, depuis le 13 septembre 2018.

La commission régionale santé mentale

Une instance transversale et représentative

La commission est constituée de 37 membres : représentants d’établissements, professionnels du premier recours, acteurs du médico-social, acteurs de la prévention, représentants de l'État tels que la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, la préfecture de région et l’Éducation nationale ainsi que les représentants des usagers.

Un lieu d’échanges

La commission se réunira une à deux fois par an. Elle permettra de présenter les évolutions des actions et projets de santé mentale. La commission sera un lieu d’échanges à travers laquelle tous les membres pourront exprimer leurs attentes, leurs actions et leurs avis

Une référente santé mentale

Une référente santé mentale a été nommée au le 1er mai 2018, Karyn Guisard, dont la mission essentielle est d'assurer la transversalité au sein de l'ARS mais également auprès des partenaires

Elle est chargée également de suivre la déclinaison du projet régional de santé sur ce champ.

Le cœur de la semaine d'information en santé mentale est de lutter contre le stigmate en santé mentale et les discriminations qui en découlent. C'est aussi l'occasion de construire des projets avec les partenaires et d'échanger sur la santé mentale avec le grand public.

Les 5 objectifs des SISM

  1. SENSIBILISER le public aux questions de santé mentale.
  2. INFORMER, à partir du thème annuel, sur les différentes approches de la santé mentale.
  3. RASSEMBLER par cet effort de communication, acteurs et spectateurs des manifestations, professionnels et usagers de la santé mentale.
  4. AIDER au développement des réseaux de solidarité, de réflexion et de soin en santé mentale.
  5. FAIRE CONNAÎTRE les lieux, les moyens et les personnes pouvant apporter un soutien ou une information de proximité.

Aller plus loin