Nominations à l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes

Communiqué de presse
Vignette CP

Mouvements internes, nouvelles arrivées au comité exécutif et création d’une délégation aux événements indésirables à l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Le Dr Jean-Yves Grall, directeur général de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a nommé :

  • Jean Schweyer, directeur délégué « Régulation de l’offre de soins hospitalière » à la direction de l’offre de soins à compter du 1er juin, succédant à Hubert Wachowiak. Ce dernier ayant fait valoir ses droits à la retraite ;
  • Grégory Dolé, directeur de la délégation départementale du Puy-de-Dôme, il prendra ses fonctions au 1er septembre ;
  • Nadège Grataloup, directrice de l’offre de soins à compter du 1er juillet, succédant à Igor Busschaert ;
  • Luc Rollet, directeur de la stratégie et des parcours, il prendra ses fonctions le 1er août ;
  • Reynald Lemahieu, directeur de la délégation départementale de Haute-Savoie, à compter du 1er août ;
  • Céline Breysse, directrice déléguée aux événements indésirables, à compter du 1er juin.

 

Nadège Grataloup

Nadège Grataloup, directrice de l’offre de soins

Nadège Grataloup est directeur d’hôpital. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Lyon puis de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), elle a débuté sa carrière en 2002 comme directeur adjoint au centre hospitalier de Haute-Saône en Bourgogne-Franche- Comté, où elle a notamment piloté la reconstruction de l’établissement au titre du plan hôpital 2007.

Différentes mobilités professionnelles l’amènent à exercer des fonctions dans l’Ain et en Savoie où elle assure des missions dans les champs de la gestion hospitalière, d’achats-travaux-services logistiques, des finances et du système d’information en passant par la qualité et la gestion des risques.

En 2014, elle est nommée directrice déléguée du centre hospitalier de Belley (Ain) et a pour mission d’engager l’établissement dans une dynamique de changements profonds conduisant celui-ci au redressement budgétaire et à sa reconstruction à neuf à l’horizon 2020.

En septembre 2019, elle rejoint l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes comme directrice de la délégation départementale de la Loire. Le 1er juillet 2021, elle est nommée directrice de la coordination des investissements Ségur en Auvergne-Rhône-Alpes. Par ailleurs, depuis le 9 février 2022, Nadège Grataloup assure la direction de la stratégie et des parcours, par intérim.

Nadège Grataloup est nommée directrice de l’offre de soins, à compter du 1er juillet 2022.

 

Grégory_DOLE

Grégory Dolé, directeur de la délégation départementale du Puy-de-Dôme

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Rennes et de l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), Grégory Dolé est Inspecteur hors-classe de l'action sanitaire et sociale.

Il débute sa carrière en 2009 au poste de responsable du service handicap à l'ARS de Martinique.

En 2012, il intègre l'ARS Rhône-Alpes où il assure le pilotage du service offre de soins hospitalière à la délégation départementale de Haute-Savoie, jusqu’en 2015.

En 2016, devenu Inspecteur principal, il est nommé responsable du pôle autonomie, couvrant le champ des personnes âgées et celui des personnes en situation de handicap, à la délégation départementale de Haute-Savoie de la nouvelle Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

Le 1er février 2020, il est nommé directeur de la délégation départementale de l'Allier.

Grégory Dolé est nommé directeur de la délégation départementale du Puy-de-Dôme à compter du 1er septembre 2022.

 

Jean_Schweyer

Jean Schweyer, directeur délégué « régulation de l’offre de soins hospitalière »

Jean Schweyer a débuté sa carrière en 1984 à la direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) de Picardie, puis à la direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) du Pas de Calais.

Inspecteur des affaires sanitaires et sociales depuis 1993, il exerce notamment dans le domaine du contrôle des organismes de protection sociale en Champagne Ardennes.

Il assure l'intérim de direction de la DDASS de la Creuse en 1998 puis exerce à la DRASS du Limousin (Inspections et suivi du programme régional pour l’accès à la prévention et aux soins des plus démunis - PRAPS) où il devient titulaire d'un master de droit du développement durable (université de Limoges-CRIDEAU).

Directeur de la DDASS du Cantal en 2008, il participe à la mise en place de l'Agence régionale de santé Auvergne au sein de laquelle il est nommé directeur des questions hospitalières, puis directeur de la délégation de l'Allier. A la création de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes en janvier 2016, il est nommé directeur de la délégation du Puy de Dôme.

Jean Schweyer est nommé directeur délégué « régulation, de l’offre de soins hospitalière » à compter du 1er juin 2022. Il assurera l’intérim de la direction de la délégation départementale du Puy-de-Dôme jusqu’au 31 août.

 

L_Rollet

Luc Rollet, directeur de la stratégie et des parcours

Luc Rollet est titulaire d'un Master 2 de droit public « Droit européen et international de la défense et de la sécurité » obtenu à l'université de Lille. Il effectue une partie de sa carrière au sein du ministère de la Défense.

Il débute en 1984 en tant que sous-officier à Verdun, réussit le concours d'école d'officier est ensuite diplômé de l'école de Saint-Cyr Coëtquidan et rejoint l'école d'application de Montargis.

Entre 1992 et 1994, il rejoint Berlin puis Senlis en 1994 où il assume la fonction de commandant d'unité opérationnelle puis de chef de cabinet. En 1999, diplômé de l'école d'état-major de Compiègne, il est muté au sein du service de renseignement et de sécurité de la Défense en Allemagne.

En 2003, il intègre la direction de ce service à Paris et dirige la cellule de gestion de crise et des opérations extérieures.

Puis en 2005, il crée le poste d'agent spécial au sein du service de contre-espionnage et contre-terrorisme de l'OTAN en Belgique.

Il revient en 2008 à la direction parisienne et crée une cellule d'audit interne et d'accompagnement des inspections en France et à l'étranger.

En 2010, à la création de l'ARS de Picardie, il est recruté en tant que sous-directeur de la sécurité sanitaire de Picardie et assume en parallèle, dès 2014, le poste de délégué départemental de l'Oise.

A la création de l'ARS Hauts-de-France, en 2015, il est nommé directeur territorial de l'Oise.

Il rejoint l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes en juin 2019 en tant que directeur départemental de la Haute-Savoie.

Luc Rollet est nommé directeur de la stratégie et des parcours à compter du 1er août 2022.

 

Reynald Lemahieu

Reynald Lemahieu, directeur de la délégation départementale de la Haute-Savoie

Travailleur social de formation initiale, Reynald Lemahieu intègre la DDASS du Nord en 2002 après une expérience au Centre communal d’action sociale de la ville de Tourcoing.  En 2005, il est reçu au concours interne d’Inspecteur de l’action sanitaire et sociale à l’Ecole Nationale de la Santé Publique.

Il est affecté en 2007 à la DDASS du Pas-de-Calais, où il est en charge des établissements de santé et médico-sociaux pour personnes âgées.

En 2009, il intègre la DDASS du Nord à Lille, puis la direction départementale de la cohésion sociale, chargé des questions de veille sociale, de planification sur la mission urgence sociale hébergement et insertion.   

Le 1er avril 2012, il intègre l’ARS Nord-Pas-de-Calais et devient début 2013, après sa réussite au concours d’inspecteur hors classe, responsable d’un pôle de proximité en charge de l’offre médico-sociale pour les personnes âgées et en situation de handicap.

A la création de l’ARS Hauts-de-France, le 1er janvier 2016, il devient sous-directeur en charge de la santé environnementale. Puis, en 2018, il est rattaché à la direction de l’offre médico-sociale, de l’ARS Hauts-de-France, en tant que sous-directeur puis directeur adjoint, jusqu’au 1er février 2021, alors nommé directeur de la délégation départementale du Pas-de-Calais.

Reynald Lemahieu est nommé directeur de la délégation territoriale de Haute-Savoie au 1er août 2022.

 

Création d’une délégation aux événements indésirables à compter du 1er juin 2022

Le Dr Jean-Yves Grall a souhaité mettre en place, à compter du 1er juin 2022, une délégation aux événements indésirables pour piloter et coordonner à l’échelle régionale, le traitement des évènements indésirables déclarés à l’ARS. Elle a pour objectif d’harmoniser et de sécuriser le processus de traitement des évènements indésirables au sein de l’ARS. Elle a également vocation à développer auprès des établissements, une acculturation à la gestion des risques (promotion du signalement notamment).

Céline Breysse est nommée directrice déléguée aux évènements indésirables.

La délégation, positionnée au sein de la direction générale, sera composée de 5 personnes : une directrice, Céline Breysse, un référent administratif, un analyste de données, un conseiller pharmaceutique et un conseiller médical.

 

Céline Breysse

Céline Breysse, directrice déléguée aux évènements indésirables

Docteur en pharmacie hospitalière et docteur en sciences, Céline Breysse a débuté sa carrière en tant que pharmacien assistant spécialiste aux Hospices Civils de Lyon de 2013 à 2016. Elle a ensuite rejoint le Centre hospitalier gériatrique du Mont d’Or à Albigny sur Saône comme chef du service qualité et gestion des risques. Elle a parallèlement complété sa formation par un diplôme interuniversitaire de gestion des risques associés aux soins.

En avril 2020, elle rejoint l’ARS en tant que pilote régional sur les évènements indésirables graves associés aux soins et référente antibiorésistance.

Dans le cadre de la création de la délégation aux évènements indésirables, Céline Breysse est nommée directrice déléguée aux évènements indésirables à compter du 1er juin.