L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Publication du zonage de médecine générale

Actualité
Date de publication
Visuel
Guide zonage
L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes publie la carte des zones éligibles aux aides à l’installation et au maintien des médecins pour renforcer leur présence dans les territoires sous dotés.
Corps de texte

Après une large concertation avec les acteurs régionaux, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a arrêté le nouveau zonage médecin.
La nouvelle carte étend nettement les zones couvertes puisque désormais 15 % des habitants de la région (au lieu de 9,75% auparavant) bénéficient de la totalité des aides financières versées par l’ARS et l’Assurance maladie pour l’installation des médecins, soit 34,4 % du territoire.

Trois catégories de zones ont été identifiées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les zones d’intervention prioritaires qui sont éligibles à l’ensemble des aides, les zones d’actions complémentaires et les zones de vigilances éligibles à une partie d’entre elles. Le nouveau zonage identifie :

  • Ÿ15,01 % de la région en Zone d’intervention prioritaire (ZIP), soit 1 166 305 habitants.
  • 24,32 % de la région en Zone d’action complémentaire (ZAC), soit 1 886 715 habitants.
  • Ÿ 28,45 % de la région en Zone de vigilance (ZV) soit 2 206 912 habitants.

Cette gradation des aides permet de concentrer les moyens dans les zones les plus fragiles (ZIP) via la convergence des aides de l’Assurance maladie et celles financées par l’Agence régionale de santé.
L’enjeu est de réduire les inégalités entre les territoires, de favoriser l’installation des médecins généralistes ou de maintenir leur présence.
Parmi les aides financières de l’ARS, celles versées dans le cadre de l’exercice regroupé s’appliquent à l’ensemble des territoires de la région.