L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Rapport sur l'attractivité des emplois de l'accompagnement de la perte d'autonomie

Article
Visuel
Emplois PA
L’ARS Rhône-Alpes publie une étude sur l’attractivité des emplois de la perte d’autonomie menée en partenariat avec le conseil régional Rhône-Alpes, la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale et la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation du travail et de l’emploi.
Corps de texte

Destiné aux professionnels médico-sociaux, aux employeurs, aux organismes de formation ainsi qu’aux institutionnels, ce rapport a pour objectif de répondre aux problématiques de pénurie de professionnels qualifiés de niveau V (aide médico-psychologique, aide soignant, auxiliaire de vie sociale). Ciblant particulièrement le secteur des personnes âgées, cette étude a permis de recueillir plus de 160 entretiens de professionnels de Services de soins infirmiers à domicile et d’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes des départements de l’arc alpin (Isère, Savoie, Haute-Savoie).

Les témoignages apportent des pistes d’analyse, de solutions et donnent une vision des ressentis des professionnels (dirigeants, encadrants de proximité, aide-soignants, infirmiers…) sur leur exercice quotidien, leurs motivations, leurs difficultés et leurs attentes.

Par ailleurs, les résultats reprennent les diagnostics de démarche de Gestion prévisionnelle d’emplois et de compétences (GPEC) et apportent des informations élargies à l’attention de l’ensemble des partenaires du secteur de la perte d’autonomie des 3 départements de l’arc alpin et des départements de l’Ardèche et de la Drôme. 

La finalité de cette étude, menée de juillet 2012 à mai 2014, consiste à mettre en relief des enjeux, des problématiques et à proposer des modalités de pratiques simples, précises et décrites en situation, selon une approche comparative.
Le contenu de ce document a pour ambition de recenser les outils actuels, d’identifier des leviers d’actions à partir de ressources existantes (potentiel humain, compétences, outils, dispositif de coordination, réglementation…) afin d’améliorer l’attractivité de ces emplois.

Outre les acteurs régionaux institutionnels cités précédemment, de nombreux acteurs de terrain se sont mobilisés autour de cette démarche :

  • des professionnels du médico-social : 65 établissements et services médico-sociaux et sociaux ;
  • des collectivités : syndicat mixte du pays Bièvre-Valloire (Isère), conseils généraux de l’Isère et de la Haute-Savoie ;
  • des acteurs de l’emploi et de la formation : maison de l’emploi des Pays Voironnais et Sud Grésivaudan, Pôle Emploi de Savoie et d'Isère, organisme paritaire collecteur agréé Profession libérale de Savoie ; Union nationale des associations de formation et de recherche en intervention sociale (UNAFORIS), le Groupement d’établissements (GRETA) de l’Isère…

Même si ce document n’est pas un recueil exhaustif, il a vocation à amorcer une réflexion et une dynamique autour des pratiques de gestion, impliquant toutes les parties prenantes pour améliorer l’attractivité dans le secteur. 
La publication de ce document s’inscrit dans le cadre du volet transversal «Ressources humaines» du Projet régional de santé Auvergne-Rhône-Alpes 2012-2017. Il sera accessible sur les sites Internet des partenaires régionaux.