L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Recommandation ANSM : administration du KCl en solution hypertonique

Actualité
Date de publication
Visuel
chlorure de potassium injectable à diluer : attention aux erreurs, risque de décès
ANSM a été destinataire de signalements d’erreurs médicamenteuses liées notamment à l’administration par voie intraveineuse directe, sans dilution, des ampoules concentrées de chlorure de potassium (KCl). Ces erreurs ont pu avoir des conséquences graves, voire fatales, pour les patients. L’ANSM souhaite rappeler que le KCl en solution hypertonique doit être administré par perfusion intraveineuse
Corps de texte

Le chlorure de potassium (KCl) est indiqué dans le traitement des hypokaliémies (diminution du taux de potassium dans le sang), la correction des troubles hydro-électrolytiques et l’apport de potassium dans le cadre d’une nutrition parentérale.

Malgré la mise en œuvre de mesures correctives (modification de l’étiquetage, des informations présentes dans le résumé des caractéristiques des produits et la notice, diffusion d’affiche, …), l’ANSM a encore connaissance de cas d’erreurs médicamenteuses, notamment en lien avec la technique de préparation et avec l’administration (injection par voie IV directe, défaut de dilution ou de débit d’administration).
Aussi, l’ANSM met à disposition des établissements de santé une affichette dans laquelle elle rappelle les bonnes pratiques.

recommandations de l'ansm relatives au chlorure de potassium injectable à diluer