Renforcement des capacités de réanimation dans le Rhône et dans la Loire

Communiqué de presse
Visuel

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes demande aux établissements de santé publics et privés des zones « Rhône-Nord Isère » et « Loire » d’augmenter leurs capacités en réanimation pour anticiper une éventuelle montée en charge dans les prochains jours.

Corps de texte

L’évolution rapide de l’épidémie de covid-19 dans la région impacte le système de soins, en particulier les services de soins critiques. Les taux d’incidence augmentent à nouveau dans la région et en particulier dans le Rhône et dans la Loire. Et désormais, les variants, plus contagieux et plus virulents, sont majoritaires.

La situation épidémique actuelle laisse craindre un afflux de patients atteints de forme grave de la Covid-19 dans les prochains jours et rend nécessaire de prendre des mesures permettant d’assurer la prise en charge adaptée des patients en hospitalisation.

Dans ce contexte et après avoir échangé avec les acteurs concernés et les fédérations hospitalières, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes demande aux établissements de santé publics et privés des territoires « Rhône-Nord Isère » et « Loire » d’augmenter leurs capacités en réanimation, en armant des lits supplémentaires. L’armement de ces lits pourra nécessiter des déprogrammations afin de mettre à disposition les ressources nécessaires.

A la date de ce vendredi 26 mars 2021, 789 lits de réanimation sont ouverts dans la région contre 559 habituellement. Ils sont occupés de moitié par des patients hospitalisés pour des formes graves de covid et par des patients atteints d’autres pathologies. Près de 90 % des lits de réanimation aujourd’hui « armés » sont occupés.

Selon Santé publique France, le 25 mars, 3 202 personnes sont hospitalisées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes pour Covid-19 dont 474 sont en service de réanimation ou de soins intensifs [190 personnes dans le Rhône et 50 personnes dans la Loire].