Situation sanitaire et point de situation au 30 avril 2021 en Haute-Loire

Communiqué de presse
Visuel

Depuis plusieurs semaines, le taux d’incidence en Haute-Loire augmente de manière significative. Une légère décrue est cependant observée depuis deux jours.

Corps de texte

Au 28 avril, ce taux s’élève à 371,5 pour 100 000 habitants (moyenne nationale 289,5 pour 100 000 habitants). Chez les plus de 65 ans, ce taux est de 218 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité des tests réalisés est de 13,8% (9,6 % au niveau national et 11,8 % au niveau régional). La part du variant britannique est toujours largement majoritaire. Il a été détecté dans plus de 90 % des tests, contre 3,7 % pour les autres variants.
85 personnes sont encore prises en charge dans les hôpitaux du département dont 10 en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie en mars 2020, 243 personnes sont décédées en milieu hospitalier en Haute-Loire.

Alors que les chiffres nationaux et régionaux amorcent une baisse, les chiffres de la Haute-Loire connaissent en revanche une dynamique plus contrastée. La Haute-Loire est ainsi, au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le deuxième département dont le taux d’incidence est le plus élevé. Au niveau national, il occupe la douzième place.

Le respect des mesures sanitaires (couvre-feu, port du masque et gestes barrière) est absolument indispensable, et ce même pour les personnes ayant été vaccinées, et le port du masque est recommandé dans le cadre des interactions sociales.

Point de situation sur la vaccination en Haute-Loire

En terme de vaccination, la Haute-Loire, notamment grâce au concours apporté par l’ensemble des collectivités du département, maintient son rythme de vaccination.
Comme annoncé précédemment par le Gouvernement le département se prépare à accroître sa capacité vaccinale dans les semaines à venir, avec l’ouverture de la vaccination aux personnes de plus de 50 ans d’ici mi-mai.

Afin d’anticiper au mieux cette montée en charge, les centres de vaccination de Monistrol-sur-Loire et de Brioude seront réorganisés à compter du 3 mai prochain.

Au total, 85 099 injections ont été réalisées en Haute-Loire dont :

  • 54 682 primo-injections (24,1 % de la population)
  • 30 417 deuxièmes injections (13,2 % de la population)

La stratégie « aller vers » se poursuit en Haute-Loire avec l’appui du SDIS dans les centres de vaccination existants, ainsi que pour les opérations de vaccination des professionnels de 55 ans et plus considérés comme prioritaires.

La réflexion qui était engagée depuis plusieurs semaines entre la préfecture, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, le SDIS et le centre hospitalier Émile Roux sur la constitution de centres éphémères à destination des communes les plus éloignées des centres de vaccination arrive à sa finalisation. Elle sera exposée aux associations de Maires et au président du Conseil départemental dans les prochains jours. Sa mise en oeuvre se déclinera en au cours du mois de mai.