Les tests de dépistage du COVID-19

Actualité

Consultez les informations sur les différents tests de dépistage du Covid-19, les modalités de réalisation, la prise en charge et les lieux de dépistage.

La stratégie Tester – Alerter – Protéger

  • Je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact.
  • Si mon test est positif, je communique la liste de tous mes contacts récents à mon médecin traitant et à l’Assurance maladie, pour qu’ils soient alertés rapidement. Ainsi, je participe à freiner la propagation du virus.
  • Je protège les autres en respectant les règles d'isolement, selon ma situation.

Quel test selon ma situation ?

Je suis complètement vacciné* ou j’ai moins de 12 ans

Je fais un test RT-PCR pour confirmer un test antigénique ou un autotest positif.

Je fais un test RT-PCR ou test antigénique :

  • Si j’ai des symptômes. 
  • Quand je suis cas contact à J+2 après avoir appris que j’ai été en contact avec une personne positive.
  • Pour réduire mon isolement de 7 à 5 jours, si je suis positif et que je n'ai plus de symptômes depuis 48 h.

Je fais un autotest :

  •  Quand je suis cas contact à J+2 après avoir appris que j'ai été en contact avec une personne positive.
  • Quand je n’ai pas de symptômes et que je souhaite me réassurer.

Je ne suis pas vacciné ou pas complètement*

Je fais un test RT-PCR pour confirmer un test antigénique ou un autotest positif.

Je fais un test RT-PCR ou test antigénique :

  • Si j’ai des symptômes.
  • Quand je suis cas contact à J+2 après avoir appris que j’ai été en contact avec une personne positive.
  • Pour réduire mon isolement de 10 à 7 jours, si je suis positif et que je n'ai plus de symptômes depuis 48 heures.

*conformément au pass

Les tests RT-PCR

Le test RT-PCR recherche la présence de l’ARN du virus. L’analyse est réalisée par un biologiste dans un laboratoire de biologie médical. Le résultat est obtenu en quelques heures.

Les tests antigéniques

Le test antigénique recherche les antigènes présents à la surface du virus. Il s’agit d’un test rapide réalisé par un professionnel de santé. Le résultat est obtenu en quelques minutes.

Professionnels de santé : consultez la rubrique dédiée aux tests antigéniques sur le PAPS 

Les tests RT-PCR sur prélèvement salivaires

Les tests salivaires sont autorisés dans les indications suivantes (cf. avis du 10/02/21 de la HAS) :

  • Pour les personnes asymptomatiques, dans le cadre d’un dépistage itératif ciblé à large échelle sur population fermée. Par exemple, cela peut concerner, d’une part, les établissements d’accueil du jeune enfant et les élèves des écoles et collèges, et d’autre part, les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux, à la fois pour le personnel et pour les patients ou résidents.
  • Pour les personnes contacts et les personnes symptomatiques, lorsque le prélèvement nasopharyngé est difficile ou impossible.

Les autotests

Un autotest est un test antigénique dont le prélèvement et la lecture du résultat peuvent être réalisés seul, après lecture des conditions d’utilisation et du « guide d’utilisation » fournis lors de l’achat. Le mode de prélèvement autorisé aujourd’hui est l’auto-prélèvement nasal, qui est moins profond que le prélèvement nasopharyngé pratiqué pour les tests RT-PCR et antigéniques classiques. Le résultat est déterminé en quinze à vingt minutes, selon la notice du fabricant.

La HAS recommande leur utilisation chez les personnes asymptomatiques dans les 2 situations suivantes :

  • indication médicale, dans le cadre d’un dépistage itératif ciblé à large échelle ;
  • indication dans le cadre d’une utilisation restreinte à la sphère privée (par exemple, avant une rencontre avec des proches…).

Si l’autotest est positif, il est nécessaire de réaliser un test RT PCR ou antigénique de confirmation.

Consultez la FAQ autotests sur le site du ministère de la santé

Les tests sérologiques

Les tests sérologiques sont utilisés pour savoir si la personne a été infectée par le virus dans le passé. Le test recherche la présence d’anticorps. Il existe deux types de tests sérologiques :

  • les tests sérologiques quantitatifs réalisés dans un laboratoire de biologie médicale, sur prélèvement sanguin ;
  • les Tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) sérologique qualitatifs, réalisés par un professionnel de santé, sur prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt.

Il est recommandé de réaliser un TROD sérologique au moment de la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, pour savoir si l’enfant a déjà contracté le Covid-19. Si c’est le cas, il ne devra réaliser qu’une seule injection de vaccin.

Prenez rendez-vous sur www.sante.fr !

Certaines professions peuvent réaliser des prélèvements nasopharyngé, oropharyngé, salivaire ou nasal, sous la responsabilité d'un professionnel de santé habilité :

  • orthophoniste, pédicure-podologue, orthoptiste, physicien médical, ergothérapeute, psychomotricien, audioprothésiste, diététicien, opticien-lunetier, orthoprothésiste, podo-orthésiste, oculariste, épithésiste, orthopédiste-orthésiste, assistant dentaire ;
  • vétérinaires et inspecteurs de santé publique vétérinaire détenteurs d'un diplôme, certificat ou titre permettant l'exercice en France des activités de vétérinaire ;
  • sapeurs-pompiers.

Qui peut bénéficier d’une prise en charge par l’Assurance maladie ?

  • les personnes ayant un certificat de vaccination valide ou une contre-indication à la vaccination ;
  • les personnes mineures ;
  • celles identifiées dans le cadre du contact-tracing ;
  • les personnes concernées par des campagnes de dépistage collectif, organisées par les ARS ou au sein des établissements de l’Éducation nationale par exemple ;
  • les personnes ayant un certificat de rétablissement en cours de validité.

Quels justificatifs ?

  • un certificat de vaccination valide, de contre-indication vaccinale ou de rétablissement, sous forme de QR-Code (papier ou numérique par exemple via l’application TousAntiCovid). Le professionnel de santé pourra vérifier l’authenticité de la preuve via TAC Vérif + ;
  • une pièce d’identité pour les mineurs ;
  • un justificatif de contact à risque (mail ou SMS) envoyé par l’Assurance maladie. Le professionnel de santé pourra vérifier l’authenticité de la preuve en consultant les données de Contact-Covid ;
  • une prescription médicale délivrée par un médecin ou une sage-femme, valable 48 h et non-renouvelable.

Quel est le tarif des tests ?

Les prix à régler par les personnes ne bénéficiant pas d’une prise en charge varient en fonction du type de test. Ainsi :

  • Pour les tests RT-PCR réalisés sur prélèvement nasopharyngé par des laboratoires de biologie médicale, le tarif de référence est de 41,19 €.
  • Pour les tests antigéniques, le tarif est de 20 €.
  • Pour les autotests sous supervision (réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé), le tarif de référence est de 12,05 €.
  • Les autotests vendus en pharmacie, destinés à un usage personnel, ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie pour le grand public.

Le cas des autotests

Certaines personnes peuvent bénéficier de la prise en charge des autotests par l’Assurance maladie :

  • les aides aux personnes âgées et aux personnes handicapées afin de sécuriser leur activité en contact rapproché avec des personnes à risque de formes graves de Covid-19. Sont concernés par cette prise en charge : les services d’aide à domicile (SAAD en service prestataire, intervenants mandataires, particuliers employeurs, salariés des SSIAD, salariés de service pour personnes handicapées) et les accueillants familiaux. La délivrance gratuite d’autotest est assurée sur présentation d’un justificatif professionnel, dans la limite de 10 autotests par mois.
  • les personnes avec schéma vaccinal complet ou ayant moins de 12 ans, quel que soit leur statut vaccinal, et contact à risque. Elles peuvent obtenir deux autotests en pharmacie. Elles présentent la preuve du dépistage immédiat (résultat de test négatif), ainsi qu’un document justifiant de leur statut de personne contact à risque (SMS/mail de l’Assurance maladie ou attestation sur l’honneur justifiant être personne contact) pour se voir délivrer gratuitement les autotests.
  • les enfants de moins de 12 ans, indépendamment de leur statut vaccinal, et de plus de 12 ans avec schéma vaccinal complet lorsqu’ils sont cas contacts en milieux scolaire et périscolaire. À compter du 28 février 2022, un autotest sera remis à leurs représentants légaux, gratuitement en pharmacie sur présentation d’une attestation fournie par l’école
  • Dans le cadre des campagnes de dépistages itératifs organisées par l’État.
  • Pour les professionnels exerçant en écoles, collèges et lycées. Elles peuvent obtenir 10 autotests en officine sur présentation d’un bon de retrait nominatif établi par leur employeur (rectorat, établissement ou collectivité territoriale).