L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Un cas autochtone de dengue a été signalé dans le département du Rhône

Communiqué de presse
Visuel
image CP
Il s’agit du premier cas autochtone connu dans la région.
Des investigations sont en cours pour identifier d’éventuels autres cas, et envisager si besoin, des mesures de démoustication adaptées.
Corps de texte

La Préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes signalent un cas de dengue autochtone dans le département du Rhône. La personne qui a été infectée habite Caluire-et-Cuire et n’a pas fait de voyage récent à l’étranger. A ce jour, elle est guérie.

La dengue ne se transmet pas directement de personne à personne mais par l’intermédiaire d’une piqûre d’un moustique de l’espèce Aedes albopictus (dit « moustique tigre »).
Le moustique ne transmet pas habituellement le virus en métropole. Mais lors d’une piqûre d’une personne infectée, le moustique peut prélever le virus et après quelques jours, le transmettre à une autre personne. La maladie peut alors se manifester chez la personne qui a été piquée en moyenne dans les 4 à 7 jours après la piqûre infectante.

On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national et n’a pas voyagé en zone contaminée dans les 15 jours précédents l’apparition des symptômes.

A ce jour, il s’agit du seul cas connu dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Une enquête épidémiologique est menée auprès des habitants les mardi 24 et mercredi 25 septembre pour détecter d’éventuels autres cas.

Pour éviter la transmission du virus de la dengue, il est très important de détecter le plus rapidement possible tout cas suspect de manière à mettre en place, si nécessaire, des mesures de démoustication adaptées.

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la cellule régionale de Santé publique France vont procéder à une enquête épidémiologique les mardi 24 et mercredi 25 septembre entre 12h et 19h, sur la base d’un questionnaire, auprès des habitants situés à proximité du lieu de vie de la personne qui a été infectée. Toutes les personnes concernées par l’enquête en cours sont actuellement informées.

Pour toute information complémentaire, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes met en place un numéro vert, accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h : 0 800 100 379

Les symptômes de la dengue.

La maladie de la dengue se manifeste par une forte fièvre qui apparaît brutalement. Elle est souvent accompagnée de frissons, de maux de tête, de douleurs rétro-orbitaires, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et, de façon inconstante, d'une éruption cutanée vers le 5e jour des symptômes. L’évolution est le plus souvent favorable au bout de quelques jours. Dans de rares cas, des complications graves et parfois mortelles peuvent survenir. > En savoir plus sur la dengue.

Pour diminuer le risque de transmission, il faut lutter contre la prolifération des moustiques.

Pour cela, il faut supprimer les lieux de ponte et de repos du moustique tigre, c'est-à-dire toute eau stagnante notamment par un entretien des espaces extérieurs. Les produits anti-moustiques (insecticides, répulsifs) ne suffisent pas :

> Consulter les gestes pour lutter contre le moustique.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Service presse : ars-ara-presse@ars.sante.fr - 04 27 86 55 55