Vaccination contre la Covid-19 : A l'approche de la rentrée scolaire, l'ARS et les préfectures de département encouragent les 12-17 ans à se faire vacciner dès maintenant.

Communiqué de presse

En Auvergne-Rhône-Alpes déjà 1 jeune sur 2 est vacciné.
A l'approche de la rentrée scolaire, l'ARS et les préfectures de département encouragent les 12-17 ans à se faire vacciner dès maintenant.

A la date du 17 août, 54.9% des 12-17ans habitant dans la région ont reçu au moins une dose de vaccin et 32.3% ont désormais un schéma vaccinal complet.

A l’approche de la rentrée scolaire et de la reprise des activités extra-scolaires, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et la préfecture encouragent tous les jeunes à se faire vacciner.

De nombreux créneaux sont disponibles actuellement dans les centres, certains proposent même des accès sans rendez-vous.

La vaccination permet la réduction des risques liés à la contamination et au développement de formes graves de la maladie, quel que soit l’âge de la personne vaccinée. Si les jeunes développent plus rarement des formes graves de la Covid-19, leur vaccination est nécessaire pour limiter les risques de transmission du virus et essentielle pour atteindre le plus rapidement possible l’immunité collective.

Grâce à la vaccination, les plus jeunes auront moins de risque de tomber malades et éviteront les risques de développer des formes graves de Covid-19 dites "Covid long". Et surtout, ils retrouveront une vie normale, sans écoles fermées, avec des sorties, du sport, de la culture et des interactions sociales.

Quels vaccins peuvent-ils recevoir ?

Les jeunes de 12 à 17 ans reçoivent deux injections de vaccin à ARN messager Pfizer-BioNTech ou Moderna.
Ceux ayant déjà contracté la Covid-19 peuvent recevoir une unique dose de vaccin ; ceux ayant contracté la Covid-19 au moins 15 jours après avoir reçu leur première injection peuvent ne pas se voir administrer la seconde dose de vaccin.

Où se faire vacciner ?

La vaccination est possible dans les centres de vaccination, chez son médecin traitant (généraliste ou spécialiste), en pharmacie, en cabinet infirmier ou sage-femme [>> tous les centres/professionnels de santé proposant la vaccination sont référencés sur Sante.fr.]

Ou encore lors des opérations de vaccinations ponctuelles comme celles organisées dans les centres commerciaux, aux abords de lieux touristiques ou dans des villes ciblées. [>> Ces opérations sont référencées sur le site internet de l’ARS]

Quels documents sont nécessaires ?

  • Autorisation parentale pour les moins de 16 ans

L’autorisation d’un des deux parents est nécessaire à la vaccination des mineurs de 12 ans à 15 ans inclus. Le document est à compléter et à apporter le jour de la vaccination. Il est disponible depuis le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Les jeunes de 16 ans et plus peuvent accéder à la vaccination sur la base de leur seul consentement.

Par ailleurs, la vaccination ne pourra pas être pratiquée sans le consentement de l’adolescent lui-même – conformément à l’avis rendu par le Comité consultatif national d’éthique.

  • Carte vitale

Les mineurs doivent présenter la carte vitale d’un de leurs parents ou une attestation de droit mentionnant le n° de sécurité sociale dun de leurs parents.

  • Le cas échéant, preuve d’une infection antérieure

Si vous disposez d’une preuve d’une infection antérieure (test RT-PCR ou une sérologie positive de plus de deux mois) à la Covid-19, vous pourrez bénéficier d’un schéma vaccinal avec une seule dose. Vous pouvez présenter cette preuve d’infection lors de votre premier rendez-vous afin de bénéficier d’une seule dose.

 

Retrouver de nombreuses autres informations sur la vaccination des jeunes, sur le site du Ministère des solidarités et de la santé >> consulter