L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Vague de grand froid en Auvergne-Rhône-Alpes

Actualité
Date de publication
Visuel
Froid
Une chute importante des températures est en cours cette semaine en région Auvergne-Rhône-Alpes.
Corps de texte

Des températures pouvant aller jusqu’à - 15°C ressenti sont annoncées en Auvergne-Rhône-Alpes cette semaine avec notamment -13°C mercredi 30 janvier matin à Saint-Flour dans le Cantal et -11°C à Chamonix le jeudi 31 janvier au matin.

Le grand froid, le vent glacé et la neige peuvent être à l’origine de risques graves pour la santé (hypothermie, gelures aux extrémités, chutes, aggravations des risques cardiovasculaires , etc.).

Ces conditions climatiques présentent aussi un risque d’augmentation d’intoxications par le monoxyde de carbone (CO) en raison de calfeutrages des logements et du recours à l’utilisation de chauffages complémentaires (chauffage mobile d’appoint, brasero, barbecue, appareil à cuisson). 
 
  • Nourrissez-vous convenablement
  • Maintenez la température ambiante de votre domicile à un niveau convenable d’environ 19 degrés
  • Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, faites vérifier vos installations de chauffage et d’eau chaude, assurez-vous du bon fonctionnement des ventilations
  • Limitez les activités extérieures si vous faites partie des personnes à risque.
  • Evitez de sortir avec votre nourrisson ou veillez à bien le couvrir.

Si vous devez impérativement sortir :


  • Adaptez votre tenue : couvrez les parties du corps les plus sensibles au froid.

Si vous devez utiliser votre voiture


  • Prenez une couverture,un téléphone et vos médicaments habituels au cas où votre véhicule serait bloqué par la neige

Si vous devez sortir avec un enfant


  • Multipliez les épaisseurs plutôt que d’utiliser un seul vêtement très épais.
  • Transportez-le de manière à ce qu’il soit libre de ses mouvements pour qu’il puisse bouger pour se réchauffer.
Plan grand froid

Si vous remarquez une personne en difficulté, appelez le 15 (Samu) ou le 115 (Samu social).

Le monoxyde de carbone ne se sent pas et ne se voit pas

Les intoxications au monoxyde de carbone sont un des effets indirects majeurs des vagues de froid. Elles sont principalement dues au dysfonctionnement d’appareils de chauffage, à une utilisation inappropriée d’un moyen de chauffage d’appoint ou d’un groupe électrogène en cas de coupure d’électricité, ou encore lorsque les aérations du logement sont obstruées.

Le monoxyde de carbone est produit par la combustion incomplète de n’importe quel combustible (bois, charbon, gaz naturel, fuel, essence, pétrole, propane, etc.). C’est un gaz incolore, inodore et non irritant et donc indétectable sans appareil spécifique. Dans les cas les plus graves, une intoxication au CO peut conduire à une perte de connaissance, un coma, voire un décès.

Les recommandations à respecter pour éviter les intoxications

  • Ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.
  • Ne jamais utiliser, pour vous chauffer, des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue.
  • Ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid.
  • Aérer quotidiennement votre habitation, même par temps froid, au moins 10 minutes par jour.
  • Placer les groupes électrogènes impérativement à l’extérieur des bâtiments et ne
  • jamais les utiliser à l'intérieur, y compris dans des lieux tels que cave, garage, remise.

En cas de soupçon d’intoxication

  • Aérer les locaux.
  • Arrêter les appareils à combustion et évacuer les locaux.
  • Appeler les secours en composant le 15, le 18 ou encore le 112.
  • Obtenir l’avis d’un professionnel qualifié avant de réintégrer les locaux