Les Dispositifs d'appui à la coordination (DAC)

Article

Interlocuteur unique pour les parcours de santé et de vie complexes, le DAC vient en appui aux professionnels de santé libéraux, sociaux et médico-sociaux.

Les dispositifs d’appui ont pour mission d’apporter des réponses concrètes aux professionnels de santé et de favoriser le maintien à domicile des personnes sans distinction d’âge ou de pathologie.

Issu de la convergence de dispositifs existants, le DAC regroupe les expertises des :

  • Méthodes d’action pour l’intégration des services d’aides et de soins dans le champ de l’autonomie (MAIA) ;
  • Plateformes territoriales d’appui (PTA) ;
  • Réseaux de santé territoriaux.

Cette unification prendra effet pour chaque département d’ici juillet 2022.

Objectif : apporter des réponses adaptées et coordonnées entre les professionnels, quels que soient la pathologie, l’âge de la personne qu’ils accompagnent ou la complexité de son parcours de santé.

Aux professionnels de santé

Ils sont au service de tous les professionnels du territoire, qu’il s’agisse :

  • des professionnels de santé de ville, libéraux ou salariés ;
  • des personnels des établissements de santé publics, privés et Hospitalisation à domicile (HAD) ;
  • des professionnels de l’ensemble du champ social et médico-social.

Grâce aux DAC, les professionnels bénéficient :

  • d’une information sur les ressources médicales, soignantes et administratives disponibles au sein du territoire pour couvrir l’ensemble des besoins des personnes ;
  • d‘un appui à l’organisation des parcours ;
  • d’une coordination spécifique pour les prises en charge les plus complexes avec l’organisation d’un plan d’action personnalisé ;
  • d’un soutien pour renforcer leur capacité à gérer les situations complexes grâce à une analyse des dysfonctionnements éventuels et des besoins spécifiques.

Aux patients et à leurs aidants

Les DAC peuvent également répondre aux demandes des personnes et de leurs aidants.

Grâce aux DAC, ces derniers bénéficient :

  • d’une information sur les ressources médicales, soignantes et administratives disponibles dans le territoire pour couvrir leurs besoins d’accompagnement ;
  • d’une écoute, d’informations, de conseils, de supports  pour guider leur parcours et leur permettre d’être acteurs de leur propre prise en charge ;
  • d’un accès à des aides pour favoriser leur maintien à domicile ;
  • d’une première évaluation de leur demande ;
  • d’une vigilance / d’un repérage régulier des fragilités à l’occasion de contacts avec les professionnels du territoire ;
  • d’une orientation et d’une mise en relation en réponse à leurs besoins, quels que soient les professionnels sollicités ;
  • d’un Plan personnalisé de santé (PPS) explicite et accessible.

Attention : les équipes du DAC ne procurent aucun soin, elles ont un rôle d'accompagnement.

Tout professionnel des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux peut s’adresser au DAC, pour toute difficulté rencontrée concernant le parcours patient. Si le recours au DAC n’est pas initié par le médecin traitant, ce dernier sera informé de la démarche.

Le professionnel de santé contacte le DAC de son département, par téléphone ou par mail.

L’ARS assure le financement, le pilotage et le suivi du déploiement des DAC et de leur montée en charge au travers :

  • de sa politique régionale, coordonnée tout particulièrement avec les départements ;
  • de la mise en place de gouvernances équilibrées pour chaque territoire de DAC avec les partenaires locaux ;
  • d’une co-construction et d’une mise en œuvre avec les professionnels concernés par la structuration de ces dispositifs intégrés, dans une démarche d’accompagnement au changement avec une politique de formation et d’adaptation à l’emploi.

Les délégations départementales de l'ARS assurent le suivi en continu des DAC.

Les DAC sont en cours de déploiement. Cette page sera enrichie au fur et à mesure.

Téléchargez ci-dessous les plaquettes d'information DAC, avec les coordonnées pour chaque département.

Ain


Cantal


Puy-de-Dôme