L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Contribuer au renforcement du nombre de professionnels qualifiés

Article
Visuel
Une personne vient en aide à une personne âgée
Plusieurs actions sont entreprises pour soutenir la formation et l'augmentation du nombre de personnels qualifiés sur le marché et au sein des établissements et services médico-sociaux.
Corps de texte

Étude sur l'évolution 2015-2020 du nombre de seniors dans la région et des besoins en emploi

L'Insee Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, a publié une étude sur l’évolution 2015-2050 du nombre de seniors dans la région et plus particulièrement ceux touchés par la dépendance. Cette étude permet d'obtenir une vision des besoin en professionnels pour accompagner ces seniors dans les années à venir.

"Le vieillissement de la population amène à s’interroger sur la perte d’autonomie ou la dépendance (définitions) des seniors et leur prise  en  charge. La dépendance peut aller de la nécessité d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage, jusqu’aux situations où les fonctions mentales et physiques sont gravement altérées. Prévoir l’évolution de la dépendance dans la région est essentiel pour anticiper les politiques publiques à destination des personnes âgées et adapter leur accompagnement."

 

 

Enquête insertion des diplômés de formations sanitaires et sociales

Cette enquête a été menée en partenariat par l'ARS, la Direction régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS), les instituts de formation, le Conseil régional et Via compétences auprès d'élèves et d'étudiants reçus au diplôme d’État, portant sur leur devenir à 12 mois.

Consulter l'enquête insertion

 

Film immersif - Accompagnant éducatif et social

Pôle emploi et la Direccte en Auvergne-Rhône-Alpes se sont associés pour faire découvrir les métiers en tension grâce à la réalité virtuelle.

Une solution innovante à destination des demandeurs d'emploi et des personnes en reconversion qui s'interrogent sur leur avenir.

Dans ce cadre, un film a été créé sur le métier d'Accompagnant éducatif et social (AES). La création de ce film a été faite en partenariat avec l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes.
 

Voir la vidéo

 

D'autres initiatives contribuent à valoriser ces métiers, comme la campagne "C'est la vie !" initiée par le Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées (Synerpa). 5 documentaires ont été créés qui présentent la vie en EHPAD et les relations entre les résidents et les professionnels. À voir sur le site internet cestlavie.fr

Activer une dynamique de formation, fidéliser et voir augmenter la part de professionnels diplômés sur le marché du travail : tels sont les objectifs d'une démarche de VAE. Cette démarche, lancée une première fois en 2015 par l'ARS, le conseil régional, la DIRECCTE et la DRDJSCS, est renouvelée par le plan ressources humaines 2018-2023. Elle concerne deux métiers :

  • les aides-soignants diplômés (ASD) ;
  • les accompagnants éducatifs et sociaux (AES).

Au total, à l'issue de la première vague qui concernait 3 départements, 52 EHPAD ont proposé 186 candidats à la VAE. 126 d'entre eux ont pu bénéficier du projet collectif en passant en jury. Un EHPAD en Isère a pu faire valider 5 VAE, comblant ainsi une vacance de postes de plusieurs années.

Le projet VAE est déployé à nouveau sur 5 départements identifiés comme prioritaires (l'Ain, le Cantal, l'Isère, le Puy-de-Dôme et le Rhône) au sein des EHPAD, SSIAD et SPASSAD. Le projet est porté, en convention avec l'ARS, par l'Association pour la validation des acquis de l'expérience du travail social et de la santé (AVAETSS).

Le dispositif permet d'accompagner des personnes ayant acquis une expérience, à valider des acquis et obtenir ainsi un diplôme de niveau V correspondant à l'un des deux métiers. L'ARS co-finance la mise en oeuvre de ce projet à hauteur de 80 %, pour un montant de 520 000 €.

Une vidéo a été réalisée par le Ministère des solidarités et de la santé :

Transformer son expérience sanitaire et sociale en diplôme grâce à la VAE

> En savoir plus sur le projet collectif de VAE sanitaire et sociale sur l’Arc Alpin le site internet de la DRDJSCS

L’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en juillet 2019 un appel à candidatures visant à mettre en place ou à pérenniser des dispositifs de présence d'infirmier la nuit en EHPAD.
Cet appel à candidatures s'adressait à tout groupement d’EHPAD, en lien ou non avec le secteur sanitaire et/ou le secteur libéral, qui a mis en œuvre ou souhaite mettre en place ce type de dispositif dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

L’ARS Rhône-Alpes a publié une étude sur l’attractivité des emplois de la perte d’autonomie menée en partenariat avec le conseil régional Rhône-Alpes, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation du travail et de l’emploi.

 

160 témoignages de professionnels recueillis

Destiné aux professionnels médico-sociaux, aux employeurs, aux organismes de formation ainsi qu’aux institutionnels, ce rapport a pour objectif de répondre aux problématiques de pénurie de professionnels qualifiés de niveau V (aide médico-psychologique, aide soignant, auxiliaire de vie sociale). Ciblant particulièrement le secteur des personnes âgées, cette étude a permis de recueillir plus de 160 entretiens de professionnels de Services de soins infirmiers à domicile et d’Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes des départements de l’arc alpin (Isère, Savoie, Haute-Savoie).

Les témoignages apportent des pistes d’analyse, de solutions et donnent une vision des ressentis des professionnels (dirigeants, encadrants de proximité, aide-soignants, infirmiers…) sur leur exercice quotidien, leurs motivations, leurs difficultés et leurs attentes.

Par ailleurs, les résultats reprennent les diagnostics de démarche de Gestion prévisionnelle d’emplois et de compétences (GPEC) et apportent des informations élargies à l’attention de l’ensemble des partenaires du secteur de la perte d’autonomie des 3 départements de l’arc alpin et des départements de l’Ardèche et de la Drôme.

 

Une étude qui identifie des leviers d'actions pour améliorer l'existant

La finalité de cette étude, menée de juillet 2012 à mai 2014, consiste à mettre en relief des enjeux, des problématiques et à proposer des modalités de pratiques simples, précises et décrites en situation, selon une approche comparative.
Le contenu de ce document a pour ambition de recenser les outils actuels, d’identifier des leviers d’actions à partir de ressources existantes (potentiel humain, compétences, outils, dispositif de coordination, réglementation…) afin d’améliorer l’attractivité de ces emplois.

 

Plus d'une centaine d'acteurs associés

Outre les acteurs régionaux institutionnels cités précédemment, de nombreux acteurs de terrain se sont mobilisés autour de cette démarche :

  • des professionnels du médico-social : 65 établissements et services médico-sociaux et sociaux ;
  • des collectivités : syndicat mixte du pays Bièvre-Valloire (Isère), conseils généraux de l’Isère et de la Haute-Savoie ;
  • des acteurs de l’emploi et de la formation : maison de l’emploi des Pays Voironnais et Sud Grésivaudan, Pôle Emploi de Savoie et d'Isère, organisme paritaire collecteur agréé Profession libérale de Savoie ; Union nationale des associations de formation et de recherche en intervention sociale (UNAFORIS), le Groupement d’établissements (GRETA) de l’Isère…

Même si ce document n’est pas un recueil exhaustif, il a vocation à amorcer une réflexion et une dynamique autour des pratiques de gestion, impliquant toutes les parties prenantes pour améliorer l’attractivité dans le secteur.
La publication de ce document s’inscrit dans le cadre du volet transversal « Ressources humaines » du Projet régional de santé Auvergne-Rhône-Alpes 2012-2017.