L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Le service sanitaire se met en place pour 5 900 étudiants en santé

Article
Visuel
Prévention par des étudiants en santé dans une classe
Le service sanitaire est mis en œuvre dès la rentrée 2018. En Auvergne-Rhône-Alpes, cela concerne 5 900 étudiants en santé. Les ARS co-président, avec les recteurs d’académie, le comité régional du service sanitaire pour déterminer en région la stratégie visant à assurer la mise en œuvre du service sanitaire et en coordonner le pilotage.
Corps de texte

Inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé dont le premier axe est de mettre en place une politique de prévention et de promotion de la santé, le service sanitaire vise à former tous les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire par la réalisation d’actions concrètes de prévention auprès de publics identifiés comme prioritaires.

Pour la rentrée 2018 / 2019, il concerne les médecins, pharmaciens, odontologues, maïeutiques et kinésithérapeutes. Leurs actions seront réalisées cette année au sein des structures de l'Éducation nationale (écoles, collèges et lycées), puis élargies les années suivantes.

Les aspects pédagogiques ont été définis avec l'appui des structures ressources spécialisées dans la santé, et les thèmes sont en adéquation avec ceux préconisés par les CESC (Comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté).

Le dispositif sera étendu et affinée à la rentrée prochaine afin notamment de renforcer davantage la pluridisciplinarité sur le terrain.

En ce moment : l'affectation des étudiants pour intervenir sur le terrain est en cours de finalisation.

Jusqu'à fin janvier : formation

Février à fin avril : interventions sur le terrain.