L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Plan régional santé-environnement 3

Article
Visuel
logo PRSE3
L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes participe activement à la construction d'un environnement favorable à la santé en Auvergne-Rhône-Alpes.
Corps de texte

L'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes élabore son second projet régional de santé (PRS2) et participe parallèlement, en partenariat avec le préfet de région, à la définition du troisième Plan régional santé environnement (PRSE3) mentionné à l'article L.1311-7 du code de la santé publique.

Le projet régional de santé intègrera les dispositions nécessaires à la mise en œuvre des mesures du PRSE3 relevant de la compétence de l'ARS. Son cadre d'orientation stratégique prévoit ainsi un renforcement, en lien avec les autres porteurs de politiques, la place de l’éducation à la santé, de la prévention et de la promotion de la santé publique. La promotion d'un environnement favorable à la santé est au nombre des objectif poursuivis.

Le PRSE3 définira, dans le prolongement des plans de seconde génération dont disposaient les deux anciennes régions, et en correspondance avec les priorités nationales décrites dans le PNSE3, une série d'actions pour poursuivre la construction par les habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes d'un environnement toujours plus favorable à leur santé.

L'Agence a donc participé activement aux travaux préparatoires du PRSE3 et continue à s'impliquer dans son élaboration et son suivi.

Les orientations à donner au PRSE3 ARA 2017-2021 ont été discutées lors de la première conférence régionale santé environnement qui s'est tenue le 26 janvier 2017 à la préfecture du Rhône. Près de 200 personnes venues de tout le territoire ont participé à cette rencontre.

Les éléments qui ont alimenté la réflexion de la conférence du 26 janvier, ainsi que le compte-rendu de ses travaux, sont disponibles sur le site internet du PRSE3 Auvergne-Rhône-Alpes.

 

1)      Développer les compétences en matière de promotion de la santé dans le champ de la santé environnementale

2)      Contribuer à réduire les surexpositions environnementales dans les territoires

3)      Améliorer la prise en compte des enjeux de santé dans les politiques à vocation économiques, sociales et environnementales.

A partir du mois d'avril, 84 personnes issues de la conférence (services de l'état, collectivités, associations….) se sont organisées en six groupes de travail pour donner une traduction opérationnelle à ces orientations.

Chaque groupe de travail avait un périmètre de réflexion ainsi défini:
-     observation et connaissance des expositions,
-     éducation à la santé environnementale,
-     formation initiale et continue à la santé environnementale,
-     déclinaison des actions thématiques du PNSE 3 en réponse aux constats de l’état des lieux régional en santé-environnement sur les surexpositions objectivées,
-     aménagement, urbanisme et santé,
-     implication de la population dans les décisions liées à la santé-environnementale.

Les projets d'actions issus de cette approche collaborative continuent à être enrichis, avec l'aide des experts et soutiens potentiels identifiés par les groupes de travail, pour être présentés le 13 septembre à la seconde conférence régionale santé environnement Auvergne Rhône Alpes.

Apres une consultation large, l'approbation du PRSE3 par monsieur le préfet de région interviendra au cours du mois de décembre 2017.