Organisation, missions et contacts de l'Agence

Article
Organisation

Retrouvez l'organisation, les missions et les contacts de l'Agence.

Cécile COURRÈGES, directrice générale

Cécile Courrèges a été nommée directrice générale de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes le mercredi 19 avril 2023 en conseil des ministres et sur proposition du ministre chargé de la santé. Elle prendra ses fonctions le lundi 15 mai 2023. Dans cette attente, l'intérim sera assuré par Muriel Vidalenc.

Retrouvez l'ensemble de sa biographie
 

 

 

 

Igor BUSSCHAERT, directeur général adjoint 

Igor Busschaert

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure (ENS) de Fontenay - Saint-Cloud (promotion 1988), de Sciences Po Paris (diplômé en 1992) puis de l'Ecole nationale de santé publique (1994-1996), Igor Busschaert a été élève directeur stagiaire au centre d'accueil et de soins hospitaliers de Nanterre entre 1994 et 1996.

En 1996, il est nommé Directeur financier et des systèmes d'information du Centre hospitalier de Mantes-la-Jolie jusqu'en 1999, date à laquelle il rejoint alors la Direction des hôpitaux du ministère chargé de la santé au sein du bureau du financement des établissements de santé où il est notamment chargé du suivi des opérations d'investissements d'une part et du suivi des établissements en difficulté financière d'autre part.

En 2001, il est nommé responsable du service financier, économique et logistique de l'Institut de veille sanitaire (InVS) et rejoint, fin 2003, l'équipe de Philippe Ritter, à l'Agence régionale d'hospitalisation (ARH) d'île-de France en tant que chargé de mission de la Mission nationale d'appui aux investissements (MAINH) et correspondant de l'ARH pour les établissements du Val d'Oise et de l'Essonne.

En 2006, il intègre le ministère chargé du Budget comme chargé de mission du bureau des comptes sociaux de la Direction du budget et a en charge le suivi du financement des établissements de santé.

En 2008, il est nommé adjoint à la sous-directrice chargée de l'accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail à la Direction de la sécurité sociale (DSS) au ministère chargé de la Santé.

En 2010, Igor Busschaert est nommé Secrétaire général de l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP).

Il intègre l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes en septembre 2017 en tant que Directeur de l'offre de soins, jusqu’en juillet 2022.

Par la suite, il devient Délégué général du Groupement de coopération sanitaire des Hôpitaux Universitaires Rhône-Alpes-Auvergne (HOURAA), avant d’être nommé Directeur général adjoint de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Il est nommé directeur général adjoint à compter du 24 juillet 2023.

Céline BREYSSE, directrice déléguée aux évènements indésirables

Céline_BREYSSE

Docteur en pharmacie hospitalière et docteur en sciences, Céline Breysse a débuté sa carrière en tant que pharmacien assistant spécialiste aux Hospices Civils de Lyon de 2013 à 2016. Elle a ensuite rejoint le Centre hospitalier gériatrique du Mont d’Or à Albigny sur Saône comme chef du service qualité et gestion des risques. Elle a parallèlement complété sa formation par un diplôme interuniversitaire de gestion des risques associés aux soins.

En avril 2020, elle rejoint l’ARS en tant que pilote régional sur les évènements indésirables graves associés aux soins et référente antibiorésistance.

Dans le cadre de la création de la délégation aux évènements indésirables, Céline Breysse est nommée directrice déléguée aux évènements indésirables à compter du 1er juin 2022.

 

La direction des relations publiques et de la communication a pour mission de définir la politique d’information et de communication externe et interne de l'agence et de celle du directeur général. Pour cela, elle coordonne au niveau régional la mise en œuvre des actions de communication de l’ARS vers l’ensemble de ses publics et sur tous ses champs de compétence : offre de soins et médico-sociale, santé publique et sécurité sanitaire, santé environnementale ; et en interne auprès des 900 collaborateurs. Elle anime et accompagne la communication de proximité avec chacune des 12 délégations départementales et structure les relations publiques locales avec les partenaires institutionnels et par les relations avec la presse notamment.

Elle est composée des entités suivantes :

Le service communication qui conçoit et diffuse les outils de communication permettant de mettre en œuvre la politique de santé sur la région et sur tous les métiers et champs de compétence de l’agence. À ce titre, il priorise et coordonne les campagnes de communication à déployer avec les partenaires santé concernés dans la région et en lien avec le ministère chargé de la santé et les opérateurs publics nationaux. Il est également en charge de l’animation de l’information et de la communication interne en lien avec le directeur général et le secrétariat général. Il pilote enfin la stratégie de communication digitale de l’ARS et l’information qu’elle délivre via son site internet et les médias sociaux.

La cellule relations publiques et institutionnelles qui conçoit et anime l’information visant à rendre visible et lisible les actions et les décisions portées par l’ARS auprès des partenaires institutionnels, des élus et plus largement de l’ensemble de ses publics. Il assure les relations avec les médias nationaux, régionaux et locaux et coordonne la réponse à apporter par l’agence.

Cécilia HAAS est la directrice des relations publiques et de la communication

Cécilia_HAAS

Diplômée de l'Ecole supérieure de commerce (ESC) de Montpellier, Cécilia Haas a commencé à exercer en tant que responsable communication et marketing en agence de communication écrite et événementielle (Strategy Club et agence Angie) et au service marketing du groupe Louvre Hôtel au poste de responsable de la communication commerciale du groupe.

En 2003, elle prend les fonctions de responsable de la communication événementielle et éditoriale de la Direction générale de la santé (DGS) au sein du ministère chargé de la Santé jusqu'en mars 2010 où elle coordonne la communication de l'ensemble des directions et services en matière de santé publique et sécurité sanitaire sur le plan national.

Elle rejoint l'ARS Rhône-Alpes à sa création, le 1er avril 2010, pour constituer le service communication de l'agence et définir la politique interne et externe de communication sur la région. Nommée directrice de la communication de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes le 1er janvier 2016 dans le cadre de la fusion des deux régions puis directrice de cabinet et de la communication de 2018 à 2021. Elle est aujourd’hui directrice des relations publiques et de la communication.

Retrouvez notre rubrique presse  

Contactez par mail le service communication

Contactez par mail le service presse

 

La loi HPST du 21 juillet 2009 a conféré aux ARS un statut d’établissement public de l’Etat à caractère administratif, doté d’une agence comptable et d’un comptable public (agent comptable).
Le Décret du 31 mars 2010 a précisé le régime financier des ARS, en définissant un périmètre large des fonctions exercées par l’agent comptable, en lien avec la circulaire du secrétariat d’Etat au budget du 8 avril 2002 qui définit les conditions dans lesquelles les agents comptables des établissements publics nationaux peuvent se voir confier des tâches relevant de la compétence des ordonnateurs.

En conséquence, dans le respect de la séparation juridique des fonctions de l’ordonnateur et du comptable, l’agent comptable de l’ARS exerce à la fois :

  • les missions traditionnelles du comptable public

Paiement des dépenses, encaissement et recouvrement des recettes.
Tenue des comptes et de la trésorerie.
Arrêté des comptes et dépôt au juge des comptes.
Conservation des pièces justificatives.

  • les missions d’expertise et de contrôle

Contrôle des opérations comptables (paye, dépenses, recettes).
Conception et application de dispositifs de contrôle interne comptable et financier.
Préparation de la mise en œuvre du décret GBCP du 7 novembre 2012.

  • la direction du service facturier et comptable

Le service facturier est chargé de la réception des factures, du contrôle et de la liquidation des dépenses et de la validation des recettes. 
Le service comptable est chargé du paiement des dépenses, de l'encaissement des recettes, de la gestion du compte au trésor et de la tenue des comptabilités.

  • l’assistance à l’ordonnateur dans la préparation des actes de gestion

Cette répartition est actée dans une convention passée entre le directeur général de l’ARS, en sa qualité d’ordonnateur, et l’agent comptable. 

Florence LIABEUF est l'agent comptable

Florence_LIABEUF

Titulaire d’une maîtrise de droit privé, Florence Liabeuf a été nommée inspectrice du Trésor public en 1992 à l’issue de sa scolarité à l’École nationale des services du Trésor public.

Elle débute sa carrière dans le cadre de la mission de gestion publique de la Direction générale des finances publiques (DGFIP). Elle exerce d’abord les fonctions de comptable public, receveur municipal, dans plusieurs trésoreries de la Haute-Loire jusqu’en mars 2009. Elle est ensuite nommée adjointe du Contrôleur budgétaire en région (CBR) à la Direction régionale des finances publiques du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes. Dans ce cadre, elle a assuré pendant 5 ans le suivi de la mise en œuvre de la LOLF dans les services de l’Etat en région, y compris les établissements publics administratifs et groupements d’intérêt public. En septembre 2014, elle est adjointe de la division des opérations comptables de l’Etat et des correspondants où elle supervise les travaux des 5 services qui la compose.

En juin 2017, elle prend les fonctions d’agent comptable de la Communauté des universités et des établissements d’enseignement supérieur (COMUE) Université de Lyon, établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP).

En octobre 2020, elle rejoint l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes en tant qu’agent comptable. À ce titre, elle est membre du Comité exécutif et du Conseil de surveillance de l’agence.

La Direction inspection, justice, usagers (DIJU) est positionnée à la fois sur des sujets dits « régaliens » dans un rôle d’interface et d’appui en tant que direction transversale régionale mais également dans la gestion directe de thématiques propres.
Elle est composée de 3 pôles : le Pôle Usagers-Réclamations (PUR), le Pôle Santé Justice (PSJ) et le Pôle Mission Inspection Evaluation Contrôle (PMIEC). 

Stéphane Deleau, directeur de la Direction inspection, justice, usagers

Diplômé de droit public (Master 1) de l’Université de Perpignan et de l’École des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes (filière administration sanitaire et sociale), Stéphane Deleau est inspecteur de l’action sanitaire et sociale. À ce titre, il a exercé plusieurs postes en région Île-de-France dans des champs variés (urgence sociale, CHRS, demandeurs d’asile) puis comme collaborateur de l’ARH Île-de-France et coordonnateur du territoire de santé Sud Essonne (91.3).

Affecté en région Languedoc-Roussillon, il a exercé comme adjoint du directeur puis directeur par intérim de la DDASS de l’Aude à Carcassonne, avant d’engager, à la demande de la DG préfiguratrice de l’ARS de Montpellier, la création de la délégation territoriale de l’Aude dont il a pris la direction de 2010 à 2013.

Nommé ensuite au sein du CODIR de l’ARS d’Auvergne, il a dirigé de 2013 à fin 2015, la mission veille alerte, inspection / contrôle articulée autour du point focal régional et intégrant le périmètre de la Cire.

Il a été nommé directeur de la Délégation usagers-évaluation-qualité au 1er janvier 2016, devenue depuis avril 2018, la Délégation usagers et qualité. Depuis le 1er novembre 2019, il pilote la Direction inspection, justice, usagers.

La DIJU est organisée en 3 pôles :

Le pôle usagers réclamations (PUR)

Ce pôle, composé de 5 agents basés à Clermont-Ferrand, assure principalement le pilotage régional des réclamations d'usagers (dont dérives sectaires et pratiques non conventionnelles) par la centralisation et l’enregistrement de l’ensemble des réclamations adressées à l’ARS sur le système d’information SIREC dont il a la référence régionale.
Le PUR assure également la référence PRADA et la référence régionale sur les dossiers transmis par la Défenseure des droits.
Enfin il a la charge des relations avec les associations d'usagers et de l’instruction de leurs demandes d’agrément régional ainsi que la désignation des représentants des commissions des usagers (CDU).

Le pôle santé justice (PSJ)

Ce pôle est composé de 11 agents positionnés en bi-site entre Clermont-Ferrand et Lyon. Il intervient sur les missions en lien avec les thématiques judiciaires, sécuritaires et sur l’ensemble des sujets juridiques. Il compte deux services : le service de coordination régionale des soins psychiatriques sans consentement et de la santé des personnes placées sous-main de justice, dont la santé des détenus, ainsi que le service juridique qui est chargé de l’expertise juridique générale et du suivi des contentieux administratifs.
Le PSJ assure également les missions régionales suivantes : prévention et prise en charge des phénomènes de radicalisation, dont la prise en charge sanitaire des mineurs de retour de zone irako-syrienne, victimologie, médecine légale et pratiques médico-judiciaires, appui aux démarches pénales, suivi du dispositif des injonctions de soins, déploiement de la consultation généralisée par les établissements de santé et médico-sociaux du Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes.

Le pôle mission inspection, évaluation, contrôle (PMIEC)

Ce pôle composé de 21 agents positionnés en bi-site entre Clermont-Ferrand et Lyon construit, met en œuvre et suit le programme régional d'inspection évaluation contrôle (PRIEC) en lien avec les directions du siège et les délégations départementales auxquelles il apporte un appui méthodologique et opérationnel et contribue à la gestion des suites des inspections.
Il peut conduire des inspections programmées ou non programmées en urgence en cas d’EIG ou de réclamations graves à la demande du directeur général de l’ARS.
Contextuellement, il pilote le plan gouvernemental de contrôle des EHPAD 2022-2024.

 

La Direction de la santé publique, composée de professionnels porteurs de compétences très diversifiées (administratifs, médecins, pharmaciens, dentistes, infirmières de santé publique, ingénieurs en santé environnementale, épidémiologistes,…), assure différentes missions dont le pilotage du schéma régional de prévention et la veille et la gestion des alertes sanitaires (collecte et analyse les signaux et informations porteurs d’un risque pour la santé humaine).

Elle assure également la gestion des situations présentant un risque sanitaire, prépare la réponse aux alertes et s’assure de la sécurité des produits et activités de soins. Elle développe la promotion de la santé et la lutte contre les inégalités de santé (soutien aux opérateurs, mise en œuvre de plans nationaux, coordination des services de dépistage et de prévention médicalisée, déploiement d'actions locales de prévention).

Elle promeut un environnement sain et lutte contre les nuisances en veillant à la qualité de l’eau (potable et baignade), de l’air et de l’habitat par la mise en œuvre d'actions de prévention des risques correspondants.

Aymeric Bogey est directeur de la santé publique

Bogey-web

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, Aymeric Bogey a débuté sa carrière en 2001 à la mairie de Paris où il était le collaborateur de Dominique Bertinotti, maire du 4e arrondissement, chargé notamment du suivi de l'Hôtel-Dieu et des relations avec l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AH-HP).

En 2006, il a rejoint la mairie de Lille, où il a dirigé le cabinet de Martine Aubry, tout en pilotant les questions de santé (CHU de Lille, Institut Pasteur, Eurasanté) et les enjeux médico-sociaux.

Après avoir occupé, en 2012, les fonctions de directeur des collectivités locales d'un éco-organisme, Ecofolio, il est devenu consultant à Lyon.

Aymeric Bogey a rejoint, en 2016, l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes en tant que directeur de la délégation départementale de l'Isère. Au 1er janvier 2023, il est nommé directeur de la santé publique.

La Direction de la santé publique est composée de 2 directions déléguées.

La direction déléguée « veille et alertes sanitaire »

Sa principale est d'organiser la veille sanitaire, le recueil et le traitement des signalements d'événements sanitaires en heures ouvrées et en astreinte.
Elle organise et coordonne la réponse de l'agence aux urgences sanitaires et à la gestion des situations de crise sanitaire.

Morel Web

Docteur en médecine, et diplômé en santé publique, Bruno Morel a débuté sa carrière comme médecin généraliste.
Après plusieurs années de remplacement et d’assistanat dans des cabinets libéraux, il part à Mayotte où il occupe un poste de médecin de dispensaire et suit plusieurs formations qualifiantes en santé publique.
En 1997, il rejoint l’Afrique sub-saharienne comme responsable de programme d’appui aux systèmes de santé successivement au Niger et au Tchad.
En 2002, il intègre le ministère de la santé et rejoint la Direction départementale des Affaires sanitaires et sociales (Ddass) de l’Ain en tant que médecin inspecteur chargé notamment de la veille et des alertes sanitaires et des actions de prévention et promotion de la santé.
En 2005, il rejoint la cellule inter-régionale d’épidémiologie, antenne en région de l’Institut de veille sanitaire comme médecin épidémiologiste.
En 2010, à la création des agences régionales de santé, il est nommé responsable de la cellule régionale rhônalpine de veille et de gestion sanitaires et pilote à ce titre la mise en place du point focal régional et l’organisation de la veille sanitaire sur la région.
En janvier 2016, à la fusion des 2 ARS Auvergne et Rhône Alpes, Bruno MOREL est nommé directeur délégué à la veille et aux alertes sanitaires au sein de la direction de la santé publique.

La direction déléguée « Prévention et la protection de la santé »

La mission essentielle de la direction est de promouvoir un environnement et des comportements favorables à la santé de la population et la sécurité des soins.

Marc_MAISONNY

Ingénieur diplômé de l'Ecole nationale du génie de l'eau et de l'environnement et de l'Ecole nationale de santé publique, Marc Maisonny a commencé sa carrière comme ingénieur du génie sanitaire à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) de Lot-et-Garonne.

Après une expérience de 5 ans dans les collectivités territoriales en qualité de directeur des services techniques d'une ville de 25000 habitants, il rejoint la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) de Rhône-Alpes en 1996 comme responsable du service santé-environnement et administrateur de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse, puis devient chef du service santé-environnement à la DDASS du Rhône.

A la création de l’agence régionale de santé Rhône-Alpes, il est nommé délégué territorial pour le département de la Loire, puis directeur délégué à la prévention et à la protection de la santé à la création de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes

 

La Direction de l'offre de soins a pour objectif de garantir et d'améliorer l’accès et la qualité des soins dans un souci de réduction des inégalités territoriales et d'améliorer l'efficience de l'offre de soins dans un objectif d'optimisation des ressources. 

  • Elle définit et gère les procédures d’organisation de l’offre de soins, délivre les autorisations, alloue les ressources aux structures et acteurs de soins.
  • Elle anime le suivi des structures, la mise en œuvre des projets médicaux de territoire et des orientations des schémas régionaux.  
  • Elle contrôle la situation budgétaire et financière des établissements de santé et développe des programmes d’appui à la performance.
  • Elle aide les professionnels de santé dans leur installation, accompagne l’exercice coordonné.

Nadège Grataloup est directrice de l'offre de soins

Nadège Grataloup

Nadège Grataloup est directeur d’hôpital. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Lyon puis de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), elle a débuté sa carrière en 2002 comme directeur adjoint au Centre hospitalier de Haute-Saône en Bourgogne-France Comté, où elle a notamment piloté la reconstruction de l’établissement au titre du plan hôpital 2007.

Différentes mobilités professionnelles l’amènent à exercer des fonctions dans l’Ain et en Savoie où elle assure des missions dans les champs de la gestion hospitalière, d’achats-travaux-services logistiques, des finances et du système d’information en passant par la qualité et la gestion des risques.

En 2014, elle est nommée directrice déléguée du centre hospitalier de Belley (Ain) et a pour mission d’engager l’établissement dans une dynamique de changements profonds conduisant celui-ci au redressement budgétaire et à sa reconstruction à neuf à l’horizon 2020.

En septembre 2019, elle rejoint l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes comme directrice de la délégation départementale de la Loire.
Le 1er juillet 2021, elle est nommée directrice de la coordination des investissements Ségur en Auvergne-Rhône-Alpes.

Nadège Grataloup est nommée directrice de l'offre de soins à compter du 1er juillet 2022.

La Direction de l’offre de soins est composée de trois directions déléguées.

La direction déléguée "pilotage opérationnel, premier recours, parcours et professions de santé", pilotée par Yann Lequet

Yann_LEQUET

Diplômé de l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence en 2003, Yann Lequet a complété son cursus par la formation de directeur d’hôpital de l’école nationale de la santé publique et une expérience tant qu’élève-directeur au CHU de Dijon.

En 2006, il intègre le Centre hospitalier d’Albertville-Moûtiers en tant que directeur des affaires financières et des systèmes d’information où il a contribué à la mise en place des réformes budgétaires de financement de l’hôpital (T2A, EPRD, etc.) et à l’informatisation du circuit du médicament.

De 2012 à 2015, il rejoint la direction générale de l’offre de soins au Ministère des affaires sociales et de la santé, en tant que chargé de mission au bureau de l’efficience des établissements de santé, où il est chargé plus particulièrement du suivi de la situation financière des hôpitaux et de la mise en place et du suivi des activités du Comité de la performance et de la modernisation de l’offre de soins (COPERMO).

Yann Lequet rejoint l’ARS Normandie en janvier 2016 où il a tout d’abord exercé comme chargé de mission auprès de la direction générale et travaillé à la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT), au suivi de la reconstruction du CHU de Caen et à la recomposition de l’offre de soins. Il a ensuite été nommé, en septembre 2016, directeur de l’appui à la performance couvrant trois champs d’activité, à savoir les professions de santé (statuts et conditions d’exercice, formation, démographie, dialogue social), la qualité et l’efficience (achats hospitaliers, certification HAS, sécurité du médicament et OMEDIT, performance financière, etc.) et la e-santé (télémédecine, Ségur numérique, etc.).

Yann Lequet intègre l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes comme directeur délégué pilotage opérationnel, premier recours, parcours et professions de santé à la direction de l’offre de soins, à compter du 9 janvier 2023.

La direction déléguée « Régulation de l’offre de soins hospitalière », pilotée par Jean Schweyer

Jean_Schweyer

Jean Schweyer a débuté sa carrière en 1984 à la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) de Picardie, puis à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) du Pas de Calais.

Inspecteur des affaires sanitaires et sociales depuis 1993, il exerce notamment dans le domaine du contrôle des organismes de protection sociale en Champagne Ardennes.

Il assure l'intérim de direction de la DDASS de la Creuse en 1998 puis exerce à la DRASS du Limousin (Inspections et suivi du programme régional pour l’accès à la prévention et aux soins des plus démunis - PRAPS) où il devient titulaire d'un master de droit du développement durable (université de Limoges-CRIDEAU).

Directeur de la DDASS du Cantal en 2008, il participe à la mise en place de l'Agence régionale de santé Auvergne au sein de laquelle il est nommé directeur des questions hospitalières, puis directeur de la délégation de l'Allier. A la création de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes en janvier 2016, il est nommé directeur de la délégation du Puy de Dôme.
Puis, à compter du 1er juin 2022, il est nommé directeur délégué « Régulation de l’offre de soins hospitalière » à la direction de l’offre de soins

La direction déléguée « Finances et Performance », pilotée par Cécile Behagel

Cécile_BEHAGEL

Diplômée Ingénieure Civile de l’Ecole des Mines de Nancy en 1998, Cécile Behaghel s’engage dans un doctorat en sciences économiques et de gestion dans le domaine de la santé, préparé à l’Ecole Polytechnique. Elle poursuit sa carrière professionnelle au sein d’une société de conseil spécialisée en santé, à Paris.

En 2004, elle intègre la direction générale de l’offre de soins au Ministère de la santé, en tant que chargée de mission, puis devient cheffe du bureau Evaluation, modèles et méthodes, en charge notamment de l’évolution des modèles de financement hospitalier et le cadrage règlementaire du Projet régional de santé.

En 2014, elle intègre l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes en tant que responsable du service Valorisation modèles et méthodes, au sein de la direction de l’offre de soins.

En 2016, à la fusion de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, elle est nommée responsable du pôle Finance et PMSI -Programme de médicalisation des systèmes d’information-, en charge du financement de l’offre hospitalière, de l’analyse financière des établissements de santé et des études PMSI.

En septembre 2020, elle rejoint la délégation départementale du Rhône de l’ARS, en tant que responsable du pôle offre de soins couvrant les missions hospitalières, l’offre de premier recours, les transports sanitaires ainsi que les soins sans consentement.

A compter du 1er janvier 2023, Cécile Behaghel est nommée directrice déléguée finance et performance au sein de la direction de l’offre de soins.

 

La mission de la Direction de l'autonomie est de piloter la politique régionale d’accompagnement médico-social des personnes en situation de handicap et de perte d’autonomie. 

Elle définit également l'organisation de l’offre médico-sociale relevant de son champ de compétences (planification, autorisations, investissements) ainsi que la politique d'allocation des ressources aux établissements et services.
Elle encadre les modalités de contractualisation ou conventionnement avec des gestionnaires. Elle assure le suivi de la qualité et l'efficience : enquêtes, observation médico-sociale, indicateurs, référentiels, innovations, enjeux ressources humaines. 

A l'échelle régionale, elle anime une approche partenariale du secteur médico-social en lien avec les conseils départementaux et les fédérations et de manière articulée avec la commission spécialisée de l’offre médico-sociale de la Conférence régionale de la santé et de l'autonomie (CRSA).

Raphaël Glabi est directeur de l'autonomie.

Glabi_web

Raphaël Glabi est docteur en sciences économiques et ancien élève de l’Ecole Nationale de Santé Publique (actuelle Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique).

Il a intégré le corps de l’inspection de l’action sanitaire et sociale en 1994. Après avoir exercé pendant une dizaine d’années en services déconcentrés des ministères en charge de la santé et des affaires sociales, il a été nommé directeur départemental adjoint des affaires sanitaires et sociales en Isère puis dans le Rhône. Durant cette période, il a conduit des missions de conception et de déploiement de politiques publiques dans les domaines sanitaires, sociaux et médico-sociaux dans le cadre des missions dévolues aux DDASS et aux DRASS.

A la création de l'Agence régionale de santé Rhône-Alpes en 2010, il est nommé directeur délégué pour la Protection et la promotion de la santé, puis directeur adjoint de la santé publique avant d'occuper le poste de directeur délégué pour le pilotage de l'offre médico-sociale au 1er janvier 2016 au sein de la nouvelle ARS Auvergne Rhône-Alpes.

Il est nommé directeur de l'autonomie, à compter du 29 mai 2019.

La direction de l’autonomie est composée de deux directions déléguées.

La direction déléguée à la qualité et à la performance : 

Frédérique_CHAVAGNEUX

Frédérique Chavagneux a débuté sa carrière à la DDASS de L’Yonne en tant qu’assistante de service social, puis a été chargée des politiques d’hébergement, de logement et de lutte contre la pauvreté.  

Ancienne élève de l’EHESP, elle a intégré le corps de l’inspection sanitaire et sociale en 1998 pour poursuivre sa carrière en tant que chargée des centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) et de l’urgence sociale à la DDASS du Rhône, puis des structures pour les enfants en situation de handicap. Elle a ensuite été cheffe de service sur les thématiques de l’inspection et du traitement des signalements et réclamations, du 1er recours et des soins sans consentements.  

A la création des ARS en 2010, elle a assuré la direction du service « personnes handicapées » du Rhône au sein de la direction de l’autonomie de l’ARS Rhône-Alpes.

A la création en 2016 de la délégation départementale Rhône-Métropole de Lyon, elle a pris la direction du pôle médico-social.  

Elle est nommée à compter du 1er avril 2021, directrice déléguée à la qualité et à la performance au sein de la direction de l’autonomie de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes. 

La direction déléguée au pilotage de l'offre médico-sociale

Astrid_LESBROS_ALQUIER

Astrid Lesbros-Alquier, ancienne élève de l’Ecole Nationale de Santé Publique (actuelle EHESP) a intégré le corps de l’inspection de l’action sanitaire et sociale en 2000.

Après avoir exercé  dans le secteur médico-social Handicap en directions départementales (DDASS de l’Essonne, DDASS du Rhône), elle a intégré le niveau régional, d’abord  la DRASS Rhône-Alpes comme cheffe de service des formations sociales, puis en 2010, la DRJSCS (Direction régionale jeunesse sport et cohésion sociale) sur le secteur élargi des formations sanitaires et sociales.

En 2013, elle prend la responsabilité du Pôle emploi-formation-certification de la DRJSCS Rhône-Alpes et est reconduite en janvier 2016 pour la mise en œuvre de la réforme territoriale de la DRDJSCS Auvergne-Rhône Alpes. 

Elle est nommée, à compter du 1er octobre 2019, directrice déléguée Pilotage de l’offre médico-sociale au sein de la direction de l’autonomie de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

La Direction de la stratégie et des parcours a pour mission de piloter, animer et organiser le suivi des axes stratégiques en santé de l'Agence notamment à travers, des études prospectives, le Projet régional de santé (PRS), le Contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens (CPOM) État-ARS, et sa déclinaison en objectifs annuels,  le pilotage stratégique du Fonds d'intervention régionale (FIR), les découpages territoriaux de démocratie sanitaire à l'échelle infrarégionale et le cadre conventionnel organisant les relations entre l’ARS et l’Assurance Maladie au niveau régional.

Parmi les autres missions de la direction de la stratégie et des parcours :

  • conduire des études et de la prospective afin d'éclairer les décisions stratégiques de l'agence ;
  • garantir, au niveau régional et en proximité, l'expression de la démocratie sanitaire  et la mise en oeuvre des orientations stratégiques en santé ;
  • sécuriser juridiquement les initiatives, actions et décisions de l'Agence, y compris dans ces champs nouveaux de l'expérimentation et de l'innovation ;
  • déployer les outils numériques afin d'améliorer la qualité des prises en charge.

Luc Rollet, directeur de la stratégie et des parcours

L_Rollet

Luc Rollet est titulaire d'un Master 2 de droit public « Droit européen et international de la défense et de la sécurité » obtenu à l'université de Lille. Il effectue une partie de sa carrière au sein du ministère de la Défense.

Il débute en 1984 en tant que sous-officier à Verdun, réussit le concours d'école d'officier est ensuite diplômé de l'école de Saint-Cyr Coëtquidan et rejoint l'école d'application de Montargis.

Entre 1992 et 1994, il rejoint Berlin puis Senlis en 1994 où il assume la fonction de commandant d'unité opérationnelle puis de chef de cabinet. En 1999, diplômé de l'école d'état-major de Compiègne, il est muté au sein du service de renseignement et de sécurité de la Défense en Allemagne.

En 2003, il intègre la direction de ce service à Paris et dirige la cellule de gestion de crise et des opérations extérieures.

Puis en 2005, il crée le poste d'agent spécial au sein du service de contre-espionnage et contre-terrorisme de l'OTAN en Belgique.

Il revient en 2008 à la direction parisienne et crée une cellule d'audit interne et d'accompagnement des inspections en France et à l'étranger.

En 2010, à la création de l'ARS de Picardie, il est recruté en tant que sous-directeur de la sécurité sanitaire de Picardie et assume en parallèle, dès 2014, le poste de délégué départemental de l'Oise.

À la création de l'ARS Hauts-de-France, en 2015, il est nommé directeur territorial de l'Oise.

Il rejoint l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes en juin 2019 en tant que directeur départemental de la Haute-Savoie.

Luc Rollet est nommé directeur de la stratégie et des parcours à compter du 1er août 2022.

La direction de la stratégie et des parcours est composée de trois directions.

La direction déléguée « Appui au pilotage institutionnel »

Antoine_GINI

Titulaire d'une maîtrise de droit public et d'un DESS d'administration des collectivités locales, Antoine Gini a débuté sa carrière en tant qu'inspecteur de l'action sanitaire et sociale à l’ex Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS) de Paris après sa formation à l'Ecole des hautes études en santé publiques (EHESP) à Rennes, promotion 1997-1999.

Il rejoint la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) Rhône-Alpes en septembre 2001, et y exerce diverses missions dans les champs de la protection sociale et de l'offre hospitalière et médico-sociale.

Lors de la création de l'ARS Rhône-Alpes, en avril 2010, il intègre la direction de la santé publique en tant qu'inspecteur principal sur le champ spécifique de la sécurité sanitaire des produits et des activités de soins. En mars 2011, il est nommé chef de service en charge du suivi des professionnels de santé et des internes. En 2013, il prend la responsabilité du pôle qui intègre ce service et celui de l’offre de soins de premier recours.

En 2015, il est nommé directeur de cabinet du directeur général.

Au 1er septembre 2018, il est nommé directeur délégué support et démocratie sanitaire au sein de la direction de la stratégie et des parcours, puis à compter du 1er octobre 2022, Directeur de la direction déléguée "Appui au pilotage institutionnel". Antoine Gini est également Directeur adjoint de la Direction de la stratégie et des parcours. 

La direction projet « Projets et parcours » 

Laurent_PEISER

Ancien élève de l’Institut Politique de Grenoble (promotion1988), Laurent Peiser est également titulaire d’un MBA de l’Université Laval (Québec). Après un court passage en collectivité territoriale comme responsable d’une direction des affaires scolaires, il rejoint la Caisse Régionale d’Assurance Maladie en 1994 comme agent chargé des questions hospitalières spécialisé dans le contrôle de cliniques privées. Il se voit également confier le co-pilote du groupe régional « soins palliatifs » dans le cadre de la rédaction d’un volet du SROS II.

Attaché de direction à la direction de l’hospitalisation en 2002, il est nommé responsable de pôle dans cette même direction en 2003, où il conduit notamment la politique des relations conventionnelles Assurance Maladie avec les syndicats des fournisseurs d’appareillage médicaux de la région Rhône Alpes.

Il rejoint l’Agence régionale de santé (ARS) Rhône-Alpes à sa création en avril 2010, au sein de Direction de la Stratégie où il intervient sur des sujets d’organisation interne.

En 2012, il poursuit cette activité au sein du Secrétariat Général comme chargé de mission puis responsable de service et anime notamment la démarche STARS au sein de l’ARS Rhône-Alpes.

Lors de la fusion des ARS en 2016, il rejoint la DUEQ comme responsable du service qualité, efficience et management des risques et adjoint au directeur délégué de la DUEQ.

Après avoir été nommé le 1er avril 2018 à la Direction Générale comme Coordonateur de projets-schéma directeur et appui méthodologique à la mise en œuvre des expérimentations.

Il devient à compter du 1er octobre 2022, Directeur projet "Projet et parcours" au sein de la Direction de la stratégie et des parcours.

La direction projet « e-santé »

Hervé_BLANC

Ingénieur INSA Lyon en informatique, Hervé Blanc débute sa carrière comme concepteur-développeur, puis architecte d’applications chez une SSII intervenant dans les domaines banque-assurance.

En 1992 il rejoint l’Agence française de développement comme chef de projet où il construit le système d’Information des prêts aidés au logement dans les DOM, puis l’infocentre des concours-financiers.

En 2001, il intègre la DSI de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) comme responsable de domaine applicatif, puis responsable du département méthodes et qualité de la direction des études.Il rejoint l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes en 2011, et est nommé directeur délégué des systèmes d’information en 2012, puis directeur délégué des systèmes d’information, affaires immobilières et générales en 2014 et poursuit cette fonction en 2016 à la fusion des ARS Auvergne et Rhône-Alpes.

Il devient à compter du 15 octobre 2018, Directeur de projets e-santé.

 

Responsable de la négociation et de la mobilisation des moyens propres de l’agence, le Secrétariat général coordonne l’activité de 3 directions déléguées :

1. la direction déléguée aux ressources humaines (DDRH)

Elle assure la gestion administrative du personnel, de la paie et le pilotage de la masse salariale et les effectifs. Elle assure également le pilotage des processus de recrutement, d'intégration et de gestion de la mobilité interne et externe. La DDRH accompagne également les évolutions managériales, de carrière des agents et renforce les compétences des agents et l'adaptation aux évolutions de poste et de missions.

2. la direction déléguée des systèmes d’information, affaires immobilières et générales (DDSIAIG)

La mission première de la DDSIAIG est de fournir à chaque agent de l'ARS un environnement de travail lui permettant d'obtenir les meilleurs résultats professionnels : bien travailler et bien être. Pour cela la DDSIAIG met à disposition des outils informatiques et télécommunication adaptés, des espaces de travail individuels et collectifs, ainsi que des services (courrier, véhicules, support informatique et logistique,...). La DDSIAIG veille à la qualité de service offerte à l'ensemble des agents des sites siège et délégations départementales, ainsi qu'à leur sécurité.
La DDSIAIG pilote les infrastructures  et le parc applicatif de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes en partenariat avec le secrétariat général du ministère des affaires sociales. Elle se positionne en assistance à maitrise d’ouvrage et en pilote de maitrise d’œuvre pour les problématiques d’outillage des processus des directions métiers de l’ARS. Elle gère le parc immobilier de l'ARS et intervient comme contributeur ou pilote sur les projets systèmes d'information nationaux du ministère.

3. la direction déléguée achats et finances (DDAF)

Elle optimise et sécurise la politique d’achats de l'Agence en veillant au strict respect du code des marchés publics, assure l’élaboration du budget de l'agence et de son budget annexe établi pour la gestion du fond d'intervention régional, ainsi que le suivi de leurs exécutions. Elle sécurise les engagements juridiques de l’agence et mets en œuvre le contrôle de gestion sur les budgets de fonctionnement et de masse salariale dans le cadre de l'optimisation des dépenses selon les budgets alloués par le niveau national.

Éric VIRARD est le secrétaire général

Virard_web

Après avoir exercé aux Hospices civils de Lyon comme infirmier diplômé d’Etat, Eric Virard devient titulaire d’une licence d'administration publique. Il intègre l’administration de la santé comme inspecteur puis inspecteur principal des Affaires sanitaires et sociales après sa formation à l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Après des fonctions départementales dans des emplois fonctionnels dans la Loire et en Haute-Loire, il rejoint en mars 2009 la DRASS Rhône-Alpes comme secrétaire général du Comité technique régional et interdépartemental (CTRI). Il est nommé secrétaire général de l'ARS Rhône-Alpes lors de sa création au 1er avril 2010  puis en 2016 à l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes  

 

Les 3 directions déléguées :

La direction déléguée aux ressources humaines (DDRH)

Valérie Genoud WEB

Diplômée de troisième cycle en sciences économiques et de gestion, Valérie Genoud a débuté sa carrière dans le domaine de la formation professionnelle à la Caisse des dépôts et consignations après s'être spécialisée en organisation, management et ressources humaines.

Son parcours professionnel s'est poursuivi au sein du régime spécial de sécurité sociale dans les mines, où elle a exercé différentes fonctions d'encadrement supérieur, notamment dans le pilotage de projets inter-régimes stratégiques.

 A partir de 2009, elle a assuré le pilotage de l’assurance malade à la Caisse autonome Nationale dans les mines.

Elle rejoint l'Agence régionale de santé Rhône-Alpes le 1er janvier 2015 où elle est nommée déléguée départementale de l’Isère jusqu’en février 2016, date à laquelle elle est nommée directrice déléguée aux ressources humaines au sein du secrétariat général.

La direction déléguée des systèmes d’information, affaires immobilières et générales (DDSIAIG)

Guillaume_Gras

Ingénieur de formation, Guillaume Gras, a débuté sa carrière en 1987 au ministère de la Défense dans les Bouches du Rhône puis, en 1999, dans l’Ain en qualité d’Ingénieur d’Etudes et Fabrications.
Entre 2006 et 2012, il a exercé des fonctions d’encadrement au Service d’Incendie et de Secours du Rhône. Ingénieur territorial en chef depuis 2016, il a assuré les fonctions de directeur des systèmes d’information et de communications au Service d’Incendie et de Secours de la Savoie jusqu’en 2018.
Il rejoint l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, le 15 octobre 2018, en tant que directeur délégué des Systèmes d’Information, Affaires Immobilières et Générales.

 

La direction déléguée achats et finances (DDAF)

DOLAIS

Titulaire d'un Master 2 en gestion des collectivités territoriales, Jean-Marc Dolais a effectué la première partie de sa carrière au sein du monde territorial. Après des fonctions financières au sein d'un Conseil départemental, il assure la fonction de Directeur général des services de plusieurs communes du Rhône puis celle de Directeur des affaires générales et des finances d'une commune.
Il est détaché durant 3 années auprès de l'INSA de Lyon - Ecole d'ingénieur relevant du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche - en qualité de Directeur des affaires financières en charge de la supervision des finances, des marchés publics et des contrats de recherche.
Il poursuit son détachement dans l'Enseignement supérieur auprès du ministère de l'Agriculture en qualité de Secrétaire général de VetAgro Sup - Ecole formant des docteurs vétérinaires et des ingénieurs agronomes - fonction exercée durant ces 3 dernières années.
Il a rejoint l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes depuis le 1er juillet 2017 en qualité de Directeur délégué achats et finances au sein du secrétariat général.

Les directeurs des délégations départementales sont rattachés dans l'organigramme auprès du directeur général de l'ARS et sont placés sous son autorité.

Ils représentent le directeur général dans les territoires.

Ils exercent, par délégation du directeur général, l'autorité hiérarchique sur les agents situés dans les délégations. Les agents sont, par ailleurs, rattachés fonctionnellement aux directions métiers.

Ainsi s'opère l'articulation optimale entre métiers et territoires.

Les agents des territoires sont les référents pour toute la région sur certaines thématiques et participent, avec les agents du siège, aux projets conduits par les équipes projets