Plan d'attractivité des métiers de l'autonomie

Article
Bouquins RH

Dans la continuité du plan d'actions RH 2014-2018 et en déclinaison du schéma régional de santé, une feuille de route RH, concertée avec les fédérations, propose des objectifs et actions concrètes pour améliorer l'attractivité des emplois de l'autonomie.

Le plan d’actions pour l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie piloté par l’ARS en déclinaison du Plan d’actions national pour les métiers du grand âge et de l’autonomie 2020-2022 est construit dans la continuité des actions réalisées et en déclinaison du Schéma régional de santé 2018-2023.

Les actions projetées par l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes s’inscrivent dans une double orientation : améliorer l’attractivité des métiers et accompagner l’évolution des pratiques professionnelles, la seconde étant au service de la première.

Orientation 1 « Améliorer l’attractivité des métiers »

Plus spécifiquement, l'orientation 1 a pour objectif de contribuer à l’augmentation des professionnels sur le marché du travail, à valoriser les métiers et à soutenir les ESMS dans leur gestion des ressources humaines.

Pour ce faire, en plus de la mise en œuvre des mesures Ségur :

  • Pôle Emploi, avec l’appui de l’ARS, a lancé un appel à candidatures début novembre 2021 pour déployer une démarche « sourcing-recrutement » des Accompagnants éducatifs et sociaux (AES), Aides-soignants (AS) et aides à domicile au plus près des besoins.
    Objectif : mettre en place des cellules opérationnelles animées par un référent de Pôle Emploi, au sein desquelles les besoins des ESMS volontaires seront évalués et des solutions seront proposées.
  • Lancé depuis 2016, le projet collectif Validation des acquis de l'expérience (VAE) se poursuit (co-financement ARS / DREETS / OPCO / ANFH / CNFPT / Uniformation / Pôle emploi / Conseil régional) et sera déployé en Isère, en Savoie, dans la Loire et dans le Rhône (métropole). > Consultez l'article Contribuer au renforcement du nombre de professionnels qualifiés sur le site internet.
  • Les postes de nuit d’infirmiers, dont le déploiement se poursuivait en 2021 avec un nouvel appel à candidatures, seront généralisés dans les EHPAD (comme indiqué dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2022).
  • Les actions en faveur de la qualité de vie au travail en tant que leviers de fidélisation et d’attractivité des métiers de l’autonomie sont renforcées :
  • Par ailleurs, la Métropole de Lyon vient d’être retenue par la CNSA pour son projet de plateforme métiers du grand âge : l’ARS participe à son financement.

Orientation 2 « Adapter les ressources humaines aux enjeux du secteur médico-social »

Consultez la rubrique Accompagnement des métiers et des pratiques RH

Le plan d’actions est d’ores et déjà mis en œuvre sans discontinuité du précédent, sa publication est envisagée fin 2021.

Les objectifs et actions de la feuille de route vont évoluer vers un plan d'actions RH 2019-2023.

Le schéma régional de santé comporte une partie détaillant les orientations à prendre en faveur des ressources humaines dans le secteur médico-social (page 57) :

"Le développement d'une stratégie "ressources humaines" doit pouvoir contribuer à :

  • l'enrichissement de la connaissance des besoins en qualification et en métiers sur les territoires de parcours ;
  • l'anticipation et l'analyse prospectives des besoins et pour la mise en œuvre des réformes ;
  • l'adaptation et l'optimisation de la ressource et de l'offre existantes ;
  • l'accompagnement de l'évolution des pratiques professionnelles autour du parcours pour l'amélioration de la qualité des soins et des accompagnements ;
  • l'information et le partenariat avec des acteurs impliqués sur les sujets ressources humaines."

Après un premier plan d'action élaboré pour 2014 à 2018 (voir ci-dessous), une feuille de route transitoire a été créée (2019). Un plan d'action est en projet, dans l'attente des suites du rapport El Khomri.

Consultez le bilan de la feuille de route RH 2019

Le plan d'actions : "Ressources humaines : développement de l'attractivité des métiers de l'autonomie" fait suite à la publication en juin 2014 du rapport d'études "Pour l'amélioration de l'attractivité des emplois de l'accompagnement de la perte d'autonomie".

Le rapport révèle que les problématiques d'attractivité sont multifactorielles. Des leviers d'actions sont clairement identifiés à partir des réalisations, propositions et expérimentations de terrain.
Le plan d'actions a été élaboré et sera piloté en impliquant tous les acteurs et parties prenantes. Il a pour finalité de faire converger et de valoriser l'action de différents partenaires, d'articuler et de complémenter les champs d'intervention afin de faciliter l'outillage de la gestion des ressources humaines. Il tente d'apporter de la visibilité, sans être exhaustif, sur la diversité des ressources et les moyens d'opérationnalisation. Il formalise ainsi les liens et les fondements d'une coordination entre les porteurs des politiques et les opérateurs sur les territoires. Il tend à mieux identifier l'appui des institutions régionales dans le domaine des ressources humaines selon leur champ de compétences.

Quatre orientations stratégiques sont retenues :

  • anticipation et adaptation des besoins dans le médico-social
  • soutien et accompagnement des ESMS dans leur gestion des ressources humaines et pratiques managériales
  • promotion des parcours professionnels et professionnalisation
  • amélioration de la qualité de vie au travail

Consultez le plan d'actions RH ci-dessous :