L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Établissements pour personnes âgées

Article
Visuel
Homme agé et soignante
L'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a pour mission d'accompagner les personnes âgées, en étroite collaboration avec les acteurs de terrain. Elle identifie les caractéristiques spécifiques à la région (population, épidémiologie, géographique…) et adapte les politiques nationales en fonction des besoins locaux.
Corps de texte

Consultez la rubrique Connaître vos droits sur le site !

Différents services d’aide et de soins peuvent vous permettre de rester à domicile grâce à leur rôle de prévention, de soins et d'aide. Ils améliorent votre qualité de vie et celle de vos proches.
> En savoir plus

Les résidences autonomie

Ce sont des ensembles de logements associés à des services collectifs, souvent construits à proximité des commerces, des transports et des services. Elles sont majoritairement gérées par des structures publiques ou à but non lucratif et le coût du logement y est modéré.
Elles s'adressent aux personnes majoritairement autonomes qui ne peuvent plus ou n’ont plus l’envie de vivre chez elles (à cause d’une baisse de revenus, de difficultés d’accès aux commerces, d’un sentiment d’isolement…).

Combien ça coûte ?

Les loyers y sont modérés car ces résidences ont une vocation sociale.

Les EHPAD

Les Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sont des maisons de retraite médicalisées qui proposent un accueil en chambre. Ils s'adressent aux personnes de plus de 60 ans qui ont besoin d'aide et de soins au quotidien.

Combien ça coûte ?

Chaque mois, l'hébergement est facturé au résident. Les soins et une partie du matériel médical sont pris en charge par l’Assurance maladie et ne sont pas facturés aux résidents.
> En savoir plus sur les modalités sur le portail d'information pour les personnes âgées

Les Unités de soins longue durée (USLD)

Ce sont des structures d’hébergement et de soins dédiées aux personnes âgées de plus de 60 ans. Elles sont adossées à un établissement hospitalier. Les moyens médicaux qui y sont mis en œuvre sont plus importants que dans les EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Elles s’adressent à des personnes très dépendantes dont l’état nécessite une surveillance médicale constante.
L'admission a en général lieu à la suite d’une hospitalisation ou d’un passage en service de soins de suite et de réadaptation, mais l'admission directe en provenance du domicile est possible.

Combien ça coûte ?

En USLD, la facturation se passe de la même façon qu’en EHPAD.

D'autres solutions d'hébergement ou d'accueil sont possibles, en dehors de celles qui sont pilotées et financées par l'Agence régionale de santé (résidences autonomie, logements services, EHPA, maisons d'accueil et de résidence pour l'autonomie (MARPA), ou encore l'accueil familial, etc.…) : consultez le portail d'information pour les personnes âgées.

  • l’ASH (aide sociale à l’hébergement) sous réserve que l’établissement soit habilité à l’aide sociale ;
  • les aides au logement qui s’appliquent sur la partie de la facture relative au tarif hébergement ;
  • l’APA (allocation personnalisée d'autonomie) en établissement qui s’applique sur la partie de la facture relative au tarif dépendance pour les personnes en GIR 1-2 et GIR 3-4 (les personnes en GIR 5-6 ne sont pas éligibles à l’APA).

ViaTrajectoire : portail d'orientation en Auvergne-Rhône-Alpes

ViaTrajectoire vous aide à trouver une maison de retraite qui correspond à vos critères. Il vous permet également de faire votre demande en ligne, de transmettre votre dossier à votre médecin traitant et de suivre l’avancement de votre dossier.
> Accédez à ViaTrajectoire

Annuaire national

Consultez l'annuaire et comparez les tarifs avec le moteur de recherche du portail d'information pour les personnes âgées
> Accédez à l'annuaire

Aller plus loin

Le Plan Maladies neuro-dégénératives (PMND)

Le plan Maladies neuro-dégénératives (PMND), lancé en 2014, concerne les maladies d’Alzheimer, de Parkinson et la Sclérose en plaques (SEP) qui touchent plus d’un million de personnes en France.
Il s’inscrit dans une dynamique de progrès en matière de recherche, de soins et d’accompagnement en apportant des réponses concrètes aux besoins des patients et de leurs aidants.

> En savoir plus