L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Benchmark

Article
Visuel
Benchmark
Le benchmarking est un processus d'analyse comparative. C'est un audit organisationnel de premier niveau.
Corps de texte

L'objectif d'un benchmark est l'adaptation et l'implantation de meilleurs pratiques pour améliorer la performance des processus dans une organisation.

C'est un diagnostic qui permet d'identifier les forces et les faiblesses des établissements sur le périmètre d'étude:

  •  il permet de faire l'état des lieux de la situation dans la perspective de dégager des axes d'amélioration
  •  il est l'étape indispensable et le prérequis à l'élaboration de plan d'actions.

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes réalise des benchmarks sur les thématiques suivantes :

  • blocs opératoires (2007, 2008, 2010, 2012, 2015, 2019) et Unités de chirurgie ambulatoire (UCA) (2013,2015, 2019),
  • services d'imagerie (2009,2012),
  • consultations externes (2011, 2017).
 

Pourquoi un benchmark sur les Unités de chirurgie ambulatoire (UCA) ? 

Le développement de la substitution de la chirurgie classique en chirurgie ambulatoire :

  • est une priorité nationale,
  • est une priorité régionale (axe majeur du volet chirurgie du SROS PRS + CPOM d'établissements de la région),
  • présente une réelle avancée pour la qualité de prise en charge des patients,

 

Pourquoi un benchmark sur les blocs opératoires ? 

Parce qu'il s'agit d'un secteur de l'hôpital :

  • coûteux :
    - investissements,
    - matériels,
    - salles,
    - consommation de RH...
  • complexe :
    - au centre de l'organisation,
    - activités programmées et d'urgence,
    - nombre et diversité des acteurs au sein même du bloc,
    - nombreuses interfaces (unités de soins, consultations, stérilisation, brancardage, logistique, plateaux d'imagerie...)...
  • à risques :
    - haute technicité des actes réalisés,
    - enjeux majeurs de sécurité et qualité des soins

----

Journée de restitution du 22 juin 2015

 

Benchmark blocs opératoires et UCA 2019

Dans le prolongement des travaux réalisés en Rhône-Alpes en 2015, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes poursuit l'accompagnement des établissements de santé en pilotant un benchmark sur les deux thématiques au premier semestre 2019. Il couvrira en partie les enjeux d’hébergement et de parcours patient, illustrés par la réhabilitation amélioré en chirurgie (RAC).

> Consultez la présentation du lancement

Dans le cadre de sa feuille de route "Modernisation de l'offre de soins" et de la continuité des opérations de benchmark réalisées en 2009 et 2012 en imagerie, l'ARS entend poursuivre sa politique d'accompagnement dans l'objectif d'optimiser le fonctionnement des services.

L'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes réalise un nouveau benchmark imagerie sur la base d'un recueil effectif en mars 2016.

Cette démarche repose sur une collecte de données qui se déroulera sur 4 semaines. Elle doit permettre d'objectiver les améliorations mises en oeuvre par les établissements, le périmètre des indicateurs et les modalités de recueil qui ont fait l'objet d'évolutions. La définition des indicateurs existants est conservée et de nouveaux indicateurs sont ajoutés.
Les modalités de recueil doivent pouvoir s'effectuer sous un mode web avec un processus de contrôle et de consolidation automatique. Ces démarches sont ouvertes à l'ensemble des établissements publics et privés MCO de la région (environ 90 établissements de santé) ainsi qu'à l'ensemble des centres d'imagerie de la région hors établissements de santé. A titre illustratif, 359 appareils ont été analysés en 2009 et 268 en 2012.

 
 
Pourquoi un benchmark sur les consultations externes? 

Parce que les consultations externes sont la vitrine des établissements :

  • préalables à l'hospitalisation programmée, elles représentent le mode d'entrée à privilégier car elles facilitent grandement l'organisation des séjours au sein de l'établissement,
  • elles restent un point faible des établissements et peu de littérature permet aujourd'hui d'améliorer la performance de ce secteur,
  • elles sont souvent l'objet de mésaventures pour les usagers (temps d'attente, pas de paiement...).

 

Consultez les documents ci-dessous :

Aller plus loin

A savoir

Contact

Contenu

Plus d'informations, contactez Edwige OLMEDO