L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Mars Bleu, mois de mobilisation contre le cancer colorectal

Article
Visuel
Visuel Mars bleu 2020
Le cancer colorectal, le dépister à temps peut vous sauver la vie. En effet, c'est le 2e cancer le plus meurtrier, après le cancer du poumon. Chaque année, il touche 43 000 personnes en France, le plus souvent après 50 ans, et est responsable de 18 000 décès.
Sur la période 2017-2018 , le taux de participation en ARA est de 34 %.
Corps de texte

Le cancer colorectal se développe lentement. C'est la tumeur, appelée polype, qui s'installe à l'intérieur du côlon ou du rectum. Le développement de certains polypes peut se transformer en cancer, sans symptôme ou signe perceptible.

Facteurs de risque

  • L'âge : 95% des cancers colorectaux apparaissent après 50 ans
  • Les antécédents, personnels ou familiaux de maladies touchant le côlon ou le rectum
  • Les habitudes de vie : alimentation trop calorique, consommation importante de viande rouge, consommation d'alcool et/ou de tabac, le surpoids etc.

Symptômes

Il faut rester vigilant et consulter un médecin lorsque des douleurs abdominales ou des troubles digestifs inhabituels surviennent et persistent ainsi que la présence de sang dans les selles. Ces symptômes ne signifient pas qu'il y a un cancer mais recommandent une visite médicale.

Le dépistage du cancer colorectal s'adresse aux femmes et hommes, âgés de 50 à 74 ans, sans antécédents personnels ou familiaux de maladies touchant le côlon ou le rectum.

Le test permet de détecter un cancer à un stade précoce et d’augmenter les chances de guérison. Grâce à ce dépistage, on peut aussi repérer un polype avant qu’il n’évolue en cancer.  Ainsi, dans 9 cas sur 10, le dépistage du cancer colorectal permet la guérison.

Source de la vidéo

Le cancer colorectal, pourquoi se faire dépister ?

Pris en charge à 100 % sans avance de frais, ce test simple, rapide à faire et indolore, est à réaliser chez soi. 

Simple : le test immunologique est pratique d’utilisation car il ne nécessite qu'un seul prélèvement de selles. La technique de prélèvement est fiable et ergonomique. Elle limite la manipulation des selles. 

Performant : ce nouveau test a une sensibilité supérieure et permet une meilleure détection des cancers et des lésions précancéreuses. Les données de littérature démontrent que cette technologie peut permettre de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d’adénomes. 

Fiable : grâce à l’utilisation d’anticorps, il ne peut pas être rendu positif par l’hémoglobine animale issue de l'alimentation. La lecture automatisée de ce test garantit une meilleure fiabilité.

Participation au programme national de dépistage organisé du cancer colorectal -
Années 2017-2018*

 

Nombre de personnes invitées au dépistage

Nombre  de personnes dépistées

Taux de participation

Région Auvergne-Rhône-Alpes

1 126 904 

414 904

34 %

Centre Régional de Coordination du Dépistage des Cancers (CRCDC)
58 rue Robespierre
CS 20279
42014 Saint Etienne Cédex 2

Mail : www.depistagecanceraura.fr

Page Facebook : @depistagecanceraura

Tél : 04 77 01 09 93