L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes est là

Plan blanc, plan bleu

Article
Visuel
Professionnels de santé en réunion
Crédit : Phovoir
Les établissements de santé peuvent être confrontés à des événements inhabituels ou graves. Il leur importe alors de garantir la continuité et la qualité des prises en charge par la mobilisation au plus juste de leurs ressources, de manière adaptée aux besoins des populations accueillies et à l’ampleur de la situation.
Corps de texte

Garantir la continuité et la qualité des prises en charge des établissements médico-sociaux

La mise en place d'un plan bleu, élaboré sous la responsabilité du directeur de l'établissement, doit permettre à ce dernier de s’inscrire dans une démarche-qualité opérationnelle en réalisant un bilan exhaustif de ses capacités de fonctionnement usuelles et en évaluant sa réactivité face à une situation exceptionnelle, voire de crise.

Depuis l’épisode de canicule en 2003, la rédaction d'un plan bleu est devenue obligatoire pour tous les établissements hébergeant des personnes âgées. Les établissements accueillant des personnes handicapées sont quant à eux soumis à cette même obligation depuis 2007.

Développer la culture du risque dans chaque établissement médico-social

La publication par l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes d'un guide général d'élaboration du plan bleu a pour ambition de faciliter l'élaboration ou la révision de ce dernier par les acteurs médico-sociaux tout en développant la culture du risque dans chaque établissement.

Il s'agit de rassembler dans un plan unique et cohérent toutes les dispositions déjà existantes, de les adapter et de les actualiser le cas échéant, pour faire face à une situation critique telle que :

  • risque électrique ;
  • évacuation ;
  • risque infectieux ;
  • pandémie ;
  • évènement indésirable grave, etc.

La version 2015 du guide général d'élaboration du plan bleu accompagné de son volet infectieux et des listes de contrôle des éléments constitutifs de ces plans sont accessibles au téléchargement ci-dessous.

Chaque établissement de santé régional doit produire un plan blanc et le transmettre à l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Il s’agit de l’ensemble des mesures planifiées au sein d’un établissement de santé pour faire face à un afflux massif de victimes. Il se base sur une analyse extensive des risques pouvant impacter l’établissement, et planifie les mesures ainsi que les moyens humains et matériels nécessaires à la gestion de crise.